Stratégie marketing B2B : quelles tendances en 2019 ?...

L’univers du B2B est un secteur qui n’échappe pas à l’évolution de la digitalisation. Vous voulez récolter le meilleur retour sur investissement ? L’exploitation des dernières tendances en stratégie marketing B2B se montre inévitable. Nous vous divulguons les techniques agissantes pour cette année : Favoriser le commerce conversationnel L’entretien de relations et l’acquisition de clients sont aujourd’hui facilités par une multitude de technologies prévues à cet effet. Ainsi, les entreprises peuvent facilement mettre en place une stratégie de vente conversationnelle à grande échelle. Il existe d’ailleurs plusieurs applications qui simplifient cette pratique pour ne citer que la messagerie (WhatsApp, Facebook Messenger…) et le chat en direct. En pratiquant le commerce conversationnel, vous attirez très aisément des visiteurs sur votre site et les convertissez rapidement en prospects.     Encourager la technique de bouche à oreille On a remarqué, ces dernières années, que les acheteurs en marketing B2B consultent régulièrement la toile avant de se décider pour un achat. Ils privilégient les contenus de médias sociaux, les avis en ligne et les recommandations. Afin de tirer le meilleur parti à l’ère du numérique, intégrez dans votre site, notamment sur les pages « produits », une zone « commentaire ». Faire de ses clients fidèles des ambassadeurs de sa marque s’avère également agissant. Vous pouvez, à titre d’exemple, organiser des événements d’appréciation, offrir des remises… Miser sur une technique de référencement bien à jour Figurés à la première page, voire au sommet, des SERP restent aujourd’hui encore la clé pour convaincre les prospects. À titre de rappel : la majorité des acheteurs utilisent la toile comme moyen de recherche. Ils sont actuellement de l’ordre de 89 %. Pour Google, les gagnants resteront toujours ceux qui intègrent des contenus conviviaux, contextuels et pertinents. Il s’agit donc de revoir toutes les tactiques de référencement afin d’améliorer...

Le commerce électronique interentreprises...

L’arrivée d’Internet a chamboulé la vie de la société. Ce réseau mondial est utilisé par tous. Il est d’autant plus vrai que les entreprises en sont friandes pour leurs activités de ventes. C’est de cette manière qu’est née l’e-commerce B2B ou commerce électronique interentreprises.   C’est quoi l’e-commerce B2B ? L’e-commerce B2B est le fait pour une entreprise de vendre des produits ou des services à une autre par le biais d’une plate-forme de vente en ligne. Il s’agit d’un procédé de plus en plus utilisé pour améliorer l’efficacité de travail des sociétés. Il est vrai que le commerce électronique y a grandement contribué. Effectivement, les firmes actuelles entrent dans une époque où les commandes sont traitées numériquement, délaissant le papier au profit d’Internet.       De la théorie à la pratique D’abord, l’e-commerce aide grandement à l’automatisation du processus d’approvisionnements en matières premières. On est alors ici en face d’une gestion de stock de l’entreprise grâce au commerce électronique. De plus, ce dernier est essentiel dans la gestion des canaux de vente. L’e-commerce est nécessaire non seulement à l’achat, mais aussi à la simplification des ventes opérées par l’entreprise B2B. Cette opération se fait au niveau de ses agents, filiales ou encore des distributeurs. Enfin, l’e-commerce B2B contribue à l’amélioration de l’exécution des commandes. Cela est faisable en partenariat avec une entreprise de logistique tierce. Dans cette optique, ce sont 2 entreprises qui réalisent la prestation : la première pour la vente d’une marchandise et la deuxième pour sa livraison.   Les avantages de l’e-commerce B2B  Le commerce électronique interentreprises représente une nouvelle opportunité de distribution pour les sociétés. Avec seulement un magasin physique, elles ne pourront pas se développer sur de nouveaux marchés. Côté compétitivité, l’e-commerce B2B permet aux nouvelles entreprises de prendre...

Ecrans et rideaux de soudure : pour une protection optimisée de l’espace de travail...

Spécialiste des portes en PVC et des portes à lanières, Kimply propose différentes solutions de protection pour les zones de soudure. Ecrans de soudure et rideaux spéciaux sont destinés à équiper les espaces de production et contribuent non seulement à la sécurité du soudeur, mais aussi à celle de son entourage. Des écrans de soudure : pour quelle utilisation ? Le soudage en atelier s’accompagne de la production de flammèches et d’éclats, dont il convient de protéger efficacement le personnel, mais aussi les machines. Par ailleurs, la lumière bleue intense et les ultra-violets qui se produisent lors de la soudure présentent un danger important pour la vision. L’iris ne peut se contracter suffisamment et la rétine se trouve exposée à des rayons bleus auxquels elle est particulièrement sensible. L’utilisation d’un rideau ou d’un écran de soudure permet de se protéger de manière fiable contre les risques d’éblouissement et contre la fatigue oculaire. Ces dispositifs sont efficaces également contre les rayonnements infra-rouges, dont on sait qu’ils sont susceptibles à long terme de favoriser l’apparition de cataractes. Les solutions de protection Kimply : écrans et rideaux de soudure Kimply fabrique sur mesure des écrans de soudure : destinés à protéger contre les éclats lors du soudage, ils sont efficaces contre les rayonnements et permettent aussi de cloisonner des espaces dans un hall de production. Conformes aux normes ISO EN 25980 et ISO EN 1598, les écrans de soudure Kimply sont opaques et ignifugés. Pour s’adapter aux besoins des entreprises, ces écrans sont livrables en version fixe ou mobile. Pour des modèles de grande taille, les protections mobiles sont montées sur rail. Fort de son expérience dans le domaine des portes à lanières PVC, Kimply conçoit et fabrique aussi des rideaux de soudure. Leur avantage ? Permettre...

Les solutions logistique Isitec pour améliorer la gestion interne...

Une meilleure gestion interne au sein d’une entreprise passe tout d’abord par des solutions courrier innovantes. Isitec International vous assiste en vous proposant des logiciels courrier pour tri vocal ou par machine, la gestion des recommandés et des objets sensibles. Que ce soit par le tri du courrier, le tracking de colis ou la traçabilité des recommandés, nous vous permettons de réorganiser et optimiser votre service postal. Le bon fonctionnement interne d’une entreprise nécessite également une gestion efficace des flux logistiques et leur optimisation en ce qui concerne la préparation ou la réception des commandes. Là encore, Isitec International dispose de solutions sous la forme de logiciels, machines ou aide au tri pour rendre vos flux logistiques plus performants.   La mise en application des solutions Isitec pour une meilleure gestion interne de l’entreprise Pour le tri et le suivi du courrier ou des colis, nos solutions d’optimisation sont nombreuses et s’adaptent à vos besoins et objectifs. Par exemple, Isivoice Tri améliorera la qualité du tri vocal, Isitrac permettra une meilleure traçabilité de vos lettres et colis, tandis que Isi12000 assurera une cadence de tri de 12 000 plis/heure. En ce qui concerne la gestion des flux logistiques, le logiciel Isipick représente une aide précieuse pour améliorer l’organisation des opérateurs en facilitant la productivité et la traçabilité des produits. Pour les structures dotées de plus de 15 000 références, Isipick By Voice est l’allié des préparateurs de commandes. Ce logiciel de voice picking guide l’opérateur, lui indique quel article prélever et dans quelle quantité. Au sein d’une entreprise comportant jusqu’à 500 référence, une solution Pick To Light sera plus appropriée pour assister les préparateurs et éviter les erreurs dans leurs tâches de prélèvement, dépose et kitting. Plusieurs modules sont disponibles, en fonction de la...

Les démarches d’une reconversion professionnelle...

La reconversion professionnelle est depuis un certain temps devenue une monnaie courante. Elle exige un processus en plusieurs étapes. Les étapes de la reconversion professionnelle Pour réussir à transformer sa vie professionnelle, il est primordial de suivre un processus. Il est d’abord nécessaire de faire le point des raisons de sa reconversion et de ses aspirations, en prenant le temps de bien les identifier. Il est conseillé de se renseigner sur les réalités du marché de l’emploi du domaine envisagé ainsi que les différentes formations. Le plus facile est de collecter les données auprès de la CCI du département, des employeurs du secteur, de Pôle Emploi, d’une organisation syndicale ou du Fongecif. Il est conseillé d’échanger avec les acteurs du secteur envisagé. Le mieux serait de faire une immersion de deux jours pour prendre connaissance des réalités du domaine. Préparer et suivre un plan d’actions permet de mieux planifier les démarches à mener pour que le projet de reconversion professionnelle adulte ne tombe pas à l’eau.     La particularité de la reconversion d’un salarié Une formation peut s’avérer indispensable. Des organismes proposent des formations professionnelles pour adultes, diplômantes ou qualifiantes. C’est le cas, par exemple de cesi-entreprises.fr. Pour se dégager du temps, le salarié va pouvoir demander à son employeur un Congé Individuel de Formation. Cela assure la suspension du contrat de travail pour bénéficier d’une formation donnée. Il est possible de passer aussi par le Compte Personnel de Formation. Le salarié peut exiger de la part de son employeur une période de professionnalisation. Ce laps de temps lui permet de bénéficier d’une qualification aux frais de l’OPCA. La Validation des Acquis de l’Expérience est également une option pour réussir sa reconversion. Le salarié peut profiter de son Compte Épargne Temps ou d’une...

Quels sont les critères à ne pas négliger dans le choix de son hébergement ?...

Selon la taille de votre site web, sa nature (commercial, informatif, e-boutique…) et son contenu, vous serez amené(e) à porter une attention particulière sur le choix de votre hébergement. Comment bien faire son choix ? Suivez le guide ! Rappel: les différents types d’hébergement. Trois types d’hébergements web existent: – L’hébergement (ou serveur) dédié: entièrement à votre disposition, tout l’espace de stockage est à vous, mais nécessite de solides connaissances en maintenance informatique. – L’hébergement mutualisé: vous disposez d’un espace de stockage plus ou moins important (selon l’offre à laquelle vous aurez souscrit au préalable) sur un serveur partagé entre plusieurs gestionnaires et propriétaires de sites. – L’hébergement VPS (Virtual Private Server): son utilisation et sa maintenance sont les mêmes que pour un serveur dédié, mais il est partagé comme un serveur mutualisé, à la différence près que le partage se fait de manière équitable entre les différent(e)s utilisateurs et utilisatrices. Quels sont les critères à prendre en compte ? Plusieurs critères sont à prendre en compte lorsque vous vous apprêtez à confier l’hébergement de votre site: – La nature de votre site web. Si votre site est un site de partage de vidéos, il vous faudra une offre qui vous permet une grande capacité de stockage. Un serveur dédié pourrait-être la solution, surtout si votre site génère un fort trafic. – La taille de votre entreprise. Si vous êtes le webmaster d’une grosse entreprise, il vous faudra opter pour un serveur dédié, alors que si vous possédez une entreprise qui vient de démarrer, il serait plus prudent budgétairement parlant, d’opter pour un hébergement mutualisé que vous pourrez moduler si besoin. – Vos compétences informatiques. Pour gérer et administrer un site internet, il faut avoir des connaissances dans le domaine. Si vos compétences sont...