Des idées récup pour les vieux cintres Juin10

Des idées récup pour les vieux cintres...

Les cintres en plastique, en bois ou en fil de fer, sont indispensables dans chaque foyer, car ce sont des accessoires toujours utiles dans la garde-robe. Ils sont assez bon marché, de sorte que de nombreuses personnes ont tendance à s’en procurer davantage. Cependant, à un moment donné, vous avez besoin de faire le tri dans vos vêtements et de vous débarrasser des cintres usés. Au lieu de les jeter à la poubelle, vous pouvez les réutiliser en suivant ces quelques astuces.  Transformez le vieux cintre en un outil pratique au quotidien Le polycarbonate et le polystyrène servent souvent de matériaux à la fabrication de cintres. En effet, ces cintres mettront un millier d’années à se décomposer lorsqu’ils seront jetés dans les décharges. Qui plus est, ils diffusent des produits chimiques toxiques tels que le benzène et le bisphénol A lors de leur décomposition. Leur recyclage est par conséquent vivement recommandé.  Un accessoire pour ranger les colliers Les colliers ont tendance à s’emmêler dans la boîte à bijoux. Pour remédier à cela, vous pouvez utiliser un cintre pour les accrocher. Percez des trous dans la partie supérieure du cintre en bois et fixez de petits crochets. Vous disposez à présent de suffisamment d’espace pour tout exposer. Une couronne de Noël réalisée à partir d’un cintre Les couronnes de Noël sont un symbole de la saison des fêtes et ajoutent une touche festive à votre maison. Pour confectionner une couronne de Noel, vous avez besoin d’un cintre suffisamment flexible qui se plie facilement et suffisamment solide pour conserver sa nouvelle forme. Servez-vous de quelques branches de feuillage ou de fleurs pour la touche finale. Une baguette à bulles énormes Les enfants adoreront faire de grosses bulles de savon tout en s’amusant grâce à une baguette faite-maison...

Quel banc choisir pour votre collectivité ? Fév11

Quel banc choisir pour votre collectivité ?...

Les bancs publics vous permettent de rendre l’espace collectif plus accueillant. Profiter de l’ombre des arbres dans le parc, manger son sandwich au bord de l’avenue ou discuter entre amis… avec des bancs bien disposés, votre commune ou votre collectivité devient encore plus agréable ! Alors, quel banc public choisir ? Banc en béton, banc traditionnel en bois et métal, banc en plastique ? Quel est le modèle idéal pour un banc de collectivité ? Banc en béton, en bois ou en plastique : le style compte ! La question du matériau à choisir pour votre banc public ou de collectivité dépend beaucoup du style de mobilier urbain que vous souhaitez mettre à disposition. En effet, si vous recherchez un effet plutôt traditionnel, ou si vous souhaitez donner à votre espace une petite ambiance Belle époque, le banc en bois et métal est tout à fait indiqué. Cependant, certaines matières plastiques réussissent à merveille à reproduire l’effet du bois. Votre budget s’en trouvera de plus allégé ! Si votre projet se porte vers des formes plus contemporaines, alors le banc en béton, en plastique ou en résine apportent bien des avantages : une plus grande liberté de formes et de couleurs, mais aussi beaucoup de facilité d’entretien. Des bancs de collectivité pour vous faciliter la vie Le choix du banc en béton apporte un avantage majeur : ce matériau confère à votre mobilier une plus grande résistance à toutes les intempéries, mais aussi aux actes de malveillance. Toutefois, les spécialistes de l’équipement de collectivité sont de plus en plus nombreux à présenter une protection anti-graffitis. Question entretien, le banc en bois est sans nul doute le plus exigeant. Si vous privilégiez ce matériau naturel, veillez à ce qu’il ait bénéficié des traitements adéquats, en...

Collectivités : comment choisir son abri bus en bois ? Fév02

Collectivités : comment choisir son abri bus en bois ?...

Mairies, conseils départementaux et régionaux cherchent à s’équiper d’installations de qualité, c’est pour cela qu’ils se tournent volontiers vers des matières durables et pérennes telles que le bois. Aujourd’hui nous nous intéresserons plus particulièrement à un mobilier spécifique : l’abri bus en bois ! Quels sont les atouts de cet équipement ? Les abris bus en bois présentent plusieurs avantages : Ils trouvent parfaitement leur place quel que soit leur environnement d’implantation. C’est ainsi qu’ils conviennent aussi bien pour les milieux urbains que ruraux. Ils existent dans de nombreuses déclinaisons, options (avec banc ou non par exemple), hauteurs et capacité d’accueil afin de s’adapter à tous les besoins des collectivités territoriales.Ils sont parfaits pour protéger les usagers des transports en commun car ils comportent généralement trois côtés fermés (ils peuvent être ou non dotés de fenêtres). Ceci est d’autant plus vrai que le bois est un excellent isolant naturel.Les abribus en bois sont réalisés dans une matière renouvelable et respectueuse de l’environnement. Ils conviennent donc parfaitement aux enjeux écologiques actuels.Ils résistent parfaitement à l’usage du temps et des intempéries ; réalisés en pin traité autoclave, ils sont à l’épreuve de l’humidité, des inondations et des parasites xylophages. Par ailleurs, ce traitement ne contient ni chrome, ni arsenic, pour un abri de bus en bois respectueux de l’environnement et de ses usagers.Les abris bus en bois sont donc un excellent investissement car ils vous accompagneront durablement ! Où se fournir en matériel et équipement pour les collectivités ? Vous souhaitez doter votre commune, routes départementales ou régionales d’abri bus en bois au meilleur rapport qualité prix ? Rendez-vous chez Cofradis Collectivités ! Ce professionnel spécialisé dans le mobilier urbain et les équipements extérieurs saura vous proposer un large choix d’abri bus en bois mais pas seulement…...

Un abri de bus fabriqué en France, ça existe ? Fév02

Un abri de bus fabriqué en France, ça existe ?...

Le renouvellement des lignes de bus, en ville comme en campagne, fait l’objet chaque année de centaines d’appels d’offres émanant des collectivités. Partie intégrante du mobilier urbain en ville, et point de repère et de ralliement incontournables dans les campagnes, un abri de bus est une composante essentielle du paysage dans tous les coins de France. Mais les abribus sont-ils pour autant majoritairement fabriqués en France ? Quels sont les principaux matériaux employés pour leur fabrication, avec quel enjeu sur la provenance ? Aujourd’hui, on vous dit tout sur votre mobilier urbain préféré ! Métal ou bois, quelle différence sur l’origine de fabrication ? Un abribus est un élément de mobilier urbain généralement composé simplement d’un toit et de une à trois parois. Le toit et les parois fournissent un abri aux personnes attendant leur bus en cas d’intempérie, et permettent également de procéder à des affichages informatifs (trajet du bus, horaires de passage en fonction des périodes, rappel des consignes de sécurité aux usagers, etc.) ou publicitaires.  Le principal enjeu de la fabrication d’abribus est celui de la longévité dans un cadre de forte exposition aux intempéries. Les matériaux de construction majoritairement utilisés sont donc le bois et le métal (acier pour la résistance), avec l’emploi de verre trempé ou de plexiglas pour les parois des abris de bus en métal. Le bois peut être issu de forêts situées sur le sol français, tandis que le métal passe par un circuit d’importation. Mais il est possible de trouver un abri de bus en acier de fabrication 100% française ! Des entreprises et un savoir-faire français En matière d’abribus, la France dispose d’un savoir-faire mondialement envié. En effet, en transformant ces éléments de mobilier en supports d’affichage publicitaire, l’entreprise JCDecaux a positionné la France...

3 tendances artisanales créatives à ne pas manquer Juin18

3 tendances artisanales créatives à ne pas manquer...

Passer l’intégralité de notre journée entre nos quatre murs durant le confinement nous a changé, et nous a surtout appris à utiliser le temps différemment. On a appris à être créatif et à moins surconsommer pour des petites choses du quotidien. Aujourd’hui, nous allons vous proposer quelques-unes de nos astuces DIY que vous allez pouvoir reproduire chez vous. Bougies parfumées « fait-maison » Utiliser des bougies parfumées est sans doute un incontournable pour apporter du confort et de la zen attitude à son intérieur. Alors, pourquoi ne pas les fabriquer vous-même ? Tout ce dont vous aurez besoin, ce sont des restes de cire de vos anciennes bougies, deux vieux pots inutilisés qui peuvent s’emboîter l’un dans l’autre, un récipient en verre, une mèche et des huiles aromatiques. Faites fondre la cire au bain-marie et ajoutez-y quelques gouttes d’huile parfumée. Versez ensuite le tout dans le récipient en verre, puis insérez la mèche au milieu. Voilà, c’est fait. Batik Shibori DIY La tendance Shibori est une vieille technique japonaise qui va redonner des couleurs à vos vieux vêtements et autres textiles inutilisés. Cette technique de teinture nippone, presque similaire au Batik, consiste à teindre et à créer les motifs par pliage et nouage pour obtenir des motifs géométriques clairs. Ultra facile à réaliser, il vous suffit de nouer ou de plier votre textile et de le teindre. Faites sécher et laissez la magie s’opérer ! Objets aux formes organiques et pâte à modeler ou en argile Si vous voulez sortir un peu de la banalité du mobilier linéaire, vous pouvez vous orienter vers les objets aux formes organiques. S’inspirant de la nature, ces derniers vont créer une atmosphère calme et apaisante à votre intérieur. En effet, pour ce style accroche-regard, vous pouvez le faire facilement en employant de...

Un team building pour souder vos équipes Mai12

Un team building pour souder vos équipes...

Dans une équipe la cohésion ne se crée pas toute seule. Afin de souder les membres entre eux, de leurs permettre de se connaitre, de se découvrir, de se respecter en tant que personne et non plus uniquement en temps que collègue, il existe une pratique qui a fait ses preuves : le team building, ou encore appelé le séminaire. Le séminaire pour qui ? Le team building n’est pas réservé uniquement aux grandes entreprises. Toutes les sociétés peuvent programmer, durant leur année d’exercice, un séminaire. Il est généralement suivi par tous les salariés, de tous les services, ainsi que par la direction. Cela va permettre à tous ces membres de se parler, de se rencontrer pour la première fois pour les entreprises qui ont plusieurs entités par exemple.Un séminaire peut également être programmé entre la direction, les commerciaux et les partenaires. Cela permet de renforcer les liens et faciliter les prochaines signatures de contrat. Quel programme ? Un team building est toujours composé de différents temps : temps de travail et temps d’activité. Pour les activités, il est possible de choisir une activité qui a un lien avec l’activité de l’entreprise. Par exemple, une entreprise de livraison peut organiser un stage de pilotage spécialisé sur glace ou autre. L’activité peut également être innovante et sans rapport avec l’entreprise. Elle permettra aux salariés de découvrir ensemble, une nouvelle pratique. Ce peut être autour des voitures également, tester une voiture de sport, tester une technique spécifique etc. Des prestataires comme https://www.nomad-pilotage.com/ organisent des séminaires sur différents circuits. Plus l’activité est exceptionnelle, plus les salariés se sentiront valorisés, auront une bonne image de leur entreprise et seront fiers de travailler pour elle. La journée se terminera autour d’un repas partagé, dans un restaurant par...