Formation continue en ostéopathie : Comment s’y prendre ? Juin29

Formation continue en ostéopathie : Comment s’y prendre ?...

L’ostéopathie rencontre un succès grandissant en France. L’efficacité de cette technique de soin attire de nombreux patients atteints de pathologies et douleurs variées. Pour répondre à cette demande croissante, les professionnels de santé se tournent vers la formation continue afin de se s’initier aux techniques ostéopathiques. Cet enseignement rapide et performant représente une solution idéale pour les professionnels désireux d’étendre leur compétence ou d’améliorer leur savoir-faire. L’objectif de la formation continue en ostéopathie La formation continue d’ostéopathe vise à accroître les compétences, les qualifications et les connaissances des ostéopathes professionnels. Cet enseignement à temps partiel permet également à certains professionnels de santé de se former à ce métier et d’en acquérir les gestes et la philosophie. Les médecins, les infirmiers et les kinésithérapeutes ont ainsi la possibilité de suivre une formation d’ostéopathe tout en conservant leur activité. L’apprentissage se déroule sous forme de séminaires ou de cours du soir. Durant ses 5 à 6 années de formation, le professionnel est en mesure de pratiquer les gestes qu’il apprend sur ses patients. La formation est sanctionnée par l’obtention du Diplôme d’Ostéopathe (DO). La formation continue en ostéopathie s’adresse aussi bien aux professionnels de santé souhaitant ajouter une corde à leur arc, qu’aux ostéopathes professionnels désireux d’accroître leur efficience. Les séminaires portent sur les techniques ostéopathiques et leur approfondissement, l’ostéopathie en pédiatrie, gériatrie et dans le l’univers du sport, et abordent également la méthodologie de recherche appliquée à l’ostéopathie. L’enseignement à temps partiel de l’ostéopathie s’adresse à un public qui possède déjà toutes les connaissances sur l’anatomie, la biomécanique et la physiologie du corps. La formation est donc centrée sur les techniques de manipulation et accorde une place importante à la pratique. Les avantages de la formation continue en ostéopathie Les professionnels de santé ont tout...

Comment soigner l’urticaire ? Juin10

Comment soigner l’urticaire ?...

L’urticaire est une maladie de la peau souvent très gênante et non esthétique. Elle se manifeste par l’apparition des plaques rouges qui démangent intensément. Cette affection de la peau n’est pas à prendre à la légère. Pour cela, il est vivement recommandé d’opter pour la médecine naturelle pour le soigner. L’urticaire qu’est ce que c’est ? L’urticaire est une affection de la peau accompagnée de démangeaisons, rougeurs (des plaques de couleur rosée ou rouge et souvent en relief ou arrondis) et inflammation. L’origine de l’urticaire peut être due à des conditions émotionnelles (le stress), à des allergies, à des substances particulières ou à une forte exposition à la chaleur ou au froid. La démangeaison intense provoque des lésions cutanées sur la peau. Par ailleurs, elle fait partie des pathologies les plus courantes, car cette maladie s’est déjà manifestée auprès des 15 à 20 % de la population. Remèdes maison Lorsque les éruptions se manifestent, il est recommandé d’appliquer une compresse froide sur la zone affectée de la peau pour la soulager. Cette action permet de baisser l’inflammation et d’apaiser les démangeaisons générées. Quand il s’agit d’infection de la peau, l’eau de mer est également une solution très efficace. Baignez-vous dans de l’eau de « Sels d’Epsom » (sulfate de magnésium). Versez juste une poignée du sel dans le bain. Par la suite, vous allez vite constater un grand soulagement et une réduction des rougeurs et des gonflements. Les remèdes naturels Pour en finir rapidement avec l’urticaire, rien de mieux que la pulpe d’aloe vera. Il suffit juste de l’appliquer sur la peau affectée. Cette plante possède les propriétés nécessaires pour régénérer la peau et se débarrasser de l’inconfort. Elle est conseillée aux personnes qui n’ont aucune réaction allergique. Il y a aussi les herbes médicinales qui favorisent la...

Astuces pour atténuer ou gommer les cicatrices Mai10

Astuces pour atténuer ou gommer les cicatrices...

Les cicatrices peuvent résulter d’un accident, de l’acné, d’une chirurgie, etc. Même si elles sont peu visibles, il est toujours préférable de les gommer. Pour cela, il existe de nombreux moyens pour les enlever. Ci-après quelques conseils simples pour atténuer ou faire disparaître efficacement ces marques indésirables. Les moyens pour améliorer l’aspect des cicatrices Si au bout de 3 mois, vous constatez que la cicatrice est toujours rouge, pensez à utiliser un pansement siliconé pour la recouvrir. Cela permet d’améliorer son aspect, de réduire les risques de fibrose et de maintenir son hydratation. Vous devrez garder ce pansement siliconé durant quelques jours et ne pas l’enlever même si vous prenez une douche. En général, il faut attendre jusqu’à 18 mois au minimum avant de passer à un traitement plus sophistiqué. Passé ce délai vous avez le choix entre plusieurs traitements. Le laser par exemple ne permet pas de l’effacer complètement, il ne fait que réduire la taille d’une cicatrice. Vous n’avez besoin qu’une ou deux séances pour traiter une cicatrice qui est dite normale.   Les bienfaits du jus de citron sur les cicatrices L’acide citrique qui est contenu dans le citron est une substance efficace pour effacer les cicatrices. Le traitement commence par le nettoyage de la partie à traiter. Servez-vous ensuite d’un disque en coton pour étendre le jus de citron. Vous devrez le laisser agir pendant quelques minutes puis rincez le tout à l’eau tiède. L’idéal serait de l’appliquer le soir avant de vous coucher. Pour éviter l’apparition des taches sur la peau, il est important que vous évitiez les rayons de soleil durant le traitement.   Gommer les cicatrices avec l’huile d’olive L’huile d’olive est également un bon moyen pour enlever les cicatrices sur la peau. Pour cela, étalez un...

Comment éviter les coups de soleil ? Fév01

Comment éviter les coups de soleil ?...

Si prendre un bain de soleil peut s’avérer fort bénéfique et plaisant, une exposition prolongée peut, à l’inverse, avoir des conséquences fâcheuses, voire dangereuses chez les personnes les plus fragiles. C’est pourquoi, afin d’éviter les coups de soleil malencontreux, il apparaît indispensable de prendre certaines précautions. Quelques conseils pour se prémunir efficacement contre les coups de soleil Particulièrement sensible aux UV, la peau nécessite que l’on se protège des rayons du soleil, et ce dès son plus jeune âge. En effet, la survenue d’un mélanome à l’âge adulte peut résulter d’une mauvaise protection solaire durant l’enfance ; âge où l’épiderme est extrêmement délicat. Cela est d’autant plus dommage qu’il suffit de pratiquer quelques gestes simples pour se prémunir contre les coups de soleil : Assurez-vous que les nourrissons âgés de moins d’un an ne soient jamais exposés au soleil. Donnez le bon exemple à vos enfants : restez à l’ombre, utilisez un parasol et portez des chapeaux présentant un large bord afin d’abriter votre tête mais aussi votre cou. Songez à revêtir des habits pour vous couvrir si vous restez exposé longtemps au soleil. Évitez toute exposition entre midi et 16 heures : les rayons UV sont au maximum de leur intensité à cette période. Veillez à limiter et espacer vos séances de bronzage ; une exposition cumulée s’avérant des plus néfastes pour la peau. N’oubliez pas que même sous un vent frais et un ciel couvert, les rayons solaires restent nocifs. Tenez compte de la nature de votre peau : les peaux claires sont beaucoup plus sensibles à l’astres solaire que les peaux mates. De l’importance des accessoires et produits de protection solaire Avant de recourir à une crème protectrice, renseignez-vous sur son indice de protection solaire (appelée aussi facteur de protection solaire...

Les nouveautés pour l’accès aux soins des PMR ? Déc13

Les nouveautés pour l’accès aux soins des PMR ?...

Faire des travaux pour installer une douche senior Installer une douche plain-pied dans la salle de bains, ou bien transformer une douche classique ou une baignoire en douche adaptée pour les seniors, c’est possible. Cela rendra la vie d’autant plus simple pour les personnes à mobilité réduite ainsi que pour leurs proches. Senior Bains vous propose plusieurs possibilités de rendre commode l’accès à la douche pour les seniors. Les travaux ne durent qu’une journée et il n’y a pas de carrelage ni de faïencerie à faire. La plupart du temps, il s’agit de transformer ce que vous avez déjà, en douche adaptée pour senior. L’espace de la salle de bains est optimisé, quelle que soit sa configuration (petite surface, toit en pente, etc). Transformer une baignoire en douche senior dans une soupente Senior Bains installe des douches Confort: c’est la transformation d’une baignoire, devenue dangereuse, en une douche de plain-pied, à l’italienne. Ce type de douche est adapté aux personnes n’ayant pas de gros problèmes de mobilité, mais désirant plus de confort. Si la baignoire est placée dans une soupente, l’entreprise s’efforce de prendre en compte cette configuration et de s’en servir pour optimiser l’espace. La douche est fabriquée sur mesure. Elle est composée d’un pare douche en sécurit, qui a été découpé exprès pour s’adapter à la forme de la soupente. Transformer une baignoire en douche senior Access ou Hadapt Ces douches, également de plain-pied, s’adressent aux personnes n’ayant pratiquement plus d’autonomie. Ces douches sont fabriquées sur mesure et comportent des équipements qui permettent aux personnes de se doucher en toute sécurité, et si possible seules. C’est un réel avantage pour ces seniors ainsi que pour leurs proches. La douche senior Access prend tout l’espace de l’ancienne baignoire. Elle comprend un siège de...

Vivre sa grossesse en toute sérénité Déc05

Vivre sa grossesse en toute sérénité...

Découvrir que l’on est enceinte est souvent un grand bonheur. Certaines futures mamans ont parfois attendu longtemps, avec impatience, cette grande nouvelle. Prendre du temps pour découvrir ces nouveaux sentiments et apprécier la joie de devenir mère est important pour éviter de se laisser submerger par les émotions. La meilleure ligne de conduite pour une grossesse en toute sérénité ? Un juste équilibre entre l’affectif et le pratique, pour bien anticiper et organiser les mois à venir. La grossesse : un vrai bouleversement Les changements pourront être plus  rapides chez certaines femmes, moins chez d’autres. Mais toutes ressentent, à un degré plus ou moins fort, les bouleversements liés à leur future maternité. Si vous pensiez que la grossesse se réduisait à un  ventre qui s’arrondit, vous allez vite changer d’avis. C’est en effet l’ensemble du corps qui se modifie pour. Par exemple, vos seins vont se transformer en vue de la production de lait maternel.   De nombreuses femmes souffrent d’épisodes de fatigue : pas d’inquiétude, c’est tout à fait normal, votre corps vous rappelle que vous devez prendre du temps pour vous et votre enfant à naître. Redécouvrez les bienfaits de la sieste ! Les nausées font également parfois partie des petits tracas de la maternité. Voici quelques conseils pour en limiter les effets : pensez à fractionner vos repas, évitez l’agitation inutile et le stress. N’hésitez pas à consulter votre médecin  si elles deviennent trop gênantes. Réduire le stress Bien qu’on parle surtout des changements physiologiques,  les changements émotionnels sont  tout aussi importants ! Les hormones sécrétées pendant  la grossesse jouent un grand rôle mais  il serait absurde de réduire l’impact émotionnel de la maternité à juste des processus chimiques. En effet, peu à peu  l’intense attachement maternel à l’enfant va naître...