Tout sur le tourisme créatif...

Lors de vos prochains voyages, pensez à combiner vos explorations avec de la créativité. Ainsi, vous allez surpasser les séjours ordinaires et vous amuser davantage. Les activités à faire ne manquent pas. Tricot, peinture, tissage ou poterie… la liste est longue ! Pendant votre escapade, vous allez élargir vos connaissances et votre savoir-faire.   Qu’est-ce que le tourisme créatif ? Le tourisme créatif se différencie des voyages habituels de nos jours. Ce genre d’escapade sous-entend de nombreux échanges. Vous aurez l’occasion de partager et de mettre en avant vos multiples talents. À la différence d’un voyage culturel, vous participez à chaque activité, vous ne vous contenterez pas seulement de regarder. Durant vos explorations, vous allez découvrir la culture d’une cité ou d’une Nation tout en prenant part durant les ateliers organisés. Comme exemple, lors d’un passage en Thaïlande, vous aurez l’occasion de cuisiner le Pad Thai, ou de faire du tissage au Guatemala…     Formalités à suivre Il existe différents organismes qui vous offrent la possibilité de participer au tourisme créatif. Comme lors de la visite de l’Islande, vous pourrez faire du trek tricot tout en découvrant les magnifiques paysages du pays. À chaque voyage, vous allez voir des artisans, des créateurs ou des fermiers… Dans cette contrée nordique, vous apprécierez les aurores boréales ou dormirez à la belle étoile… Avant votre départ, assurez-vous de vous informer sur votre destination pour connaître les spécialités. Au cas où les informations manqueraient sur la toile, renseignez-vous directement auprès des habitants.   Où trouver des stages créatifs dans l’Hexagone ? Pour la France, il existe une panoplie de gîtes proposant des activités créatives, pour une durée d’une semaine. Les résidences et les maisons d’hôtes en pleine nature offrent souvent cette possibilité. Lors de ces occasions, vous aurez la chance...

Comment devenir skipper ? Avr05

Comment devenir skipper ?...

Vous êtes passionné par la mer et ses secrets, vous rêvez de passer votre vie à naviguer en mer sur de magnifiques bateaux, et avez envie de faire partager votre passion à d’autres, le métier de skipper est fait pour vous ! Qu’est-ce qu’un skipper ? Un Skipper est un chef de bord, un pilote, un patron à la plaisance voile. Peu importe son appellation, son rôle est le même. Ayant une destination fixée en amont, il effectue le transport de passager vers celle-ci, en bateau. De même, qu’en tant que pilote de navire, il peut assurer le convoyage d’un voilier à la demande d’un tiers, qu’il soit un organisme ou un particulier, tout en respectant un trajet et une destination définis au préalable dans le contrat. Un skipper peut également permettre de faire vivre l’expérience unique de pilotage d’un bateau aux passagers, tout en veillant au respect des règles de sécurité. Le métier de Skipper reste, malgré tout, très complexe. En effet, le skipper doit parfaitement maîtriser les savoirs tels que les règles de navigation, la technologie et le matériel du navire, mais aussi le droit maritime. De plus, il doit être prêt à assurer les réparations et la maintenance basique de son voilier.   Quelle formation effectuer pour devenir skipper ?   Tout d’abord, un skipper professionnel doit détenir un brevet de capitaine de 200 voile, qu’il peut préparer dans une école comme www.ecoledespechesyeu.com, et qui lui sera délivré par la DIRM (Directions interrégionales de la Mer). Ensuite, une formation de skipper plus approfondie, peut passer par l’obtention d’un CAP ou d’un Bac professionnel de maintenance nautique, et même, par un BPJEPS activités nautiques. Avec ces formations de skipper, vous pourrez prétendre au convoyage de bateaux de particuliers vers différentes destinations, ou...

Nos astuces pour concevoir et aménager un beau massif Mar29

Nos astuces pour concevoir et aménager un beau massif...

Vous souhaitez créer un massif fleuri dans votre jardin ? Voici quelques conseils qui vous permettront de réaliser un beau massif végétal, selon votre emplacement et votre climat, mais aussi selon vos goûts. L’emplacement du massif L’emplacement du massif est déterminant pour le choix des plantes qui le constitueront. En effet, certaines plantes s’épanouissent mieux en situation ensoleillée qu’à la mi-ombre. Le type de sol est également important quant au choix du style de massif. Si certaines plantes tolèrent les sols lourds et humides, d’autres ont besoin d’un terrain sablonneux et drainant pour se développer. Prenez également en compte l’environnement pour choisir l’emplacement de votre massif. Celui-ci sera mieux mis en valeur s’il s’intègre dans le paysage, avec la présence d’éléments de décor déjà présents. Vous pouvez ainsi créer votre massif près d’un chemin ou d’un arbre. La prise en compte du contexte paysager vous aidera ensuite à déterminer la forme de votre futur massif : forme rectangulaire conventionnelle, courbures s’adaptant au relief du terrain…     Le thème du massif Pour créer un massif harmonieux et esthétique, il est essentiel de lui trouver un thème, toujours en fonction de votre climat et de vos goûts : plantes de sous-bois dans un environnement ombragé et humide, plantes de terre de bruyère ou encore choix de la couleur dominante. Pour une organisation structurée et agréable visuellement, privilégiez une organisation en strates. Par exemple, plantez des bulbes et des plantes basses au premier plan, puis des plantes hautes et aériennes au second plan, et enfin des buissons et des arbustes en arrière-plan… Installez des plantes annuelles et vivaces à floraison saisonnière pour obtenir des fleurs et des couleurs différentes au fil des saisons. Les plantes d’extérieur pour massifs sont très variées et la plupart n’exigent que...

Stratégie marketing B2B : quelles tendances en 2019 ?...

L’univers du B2B est un secteur qui n’échappe pas à l’évolution de la digitalisation. Vous voulez récolter le meilleur retour sur investissement ? L’exploitation des dernières tendances en stratégie marketing B2B se montre inévitable. Nous vous divulguons les techniques agissantes pour cette année : Favoriser le commerce conversationnel L’entretien de relations et l’acquisition de clients sont aujourd’hui facilités par une multitude de technologies prévues à cet effet. Ainsi, les entreprises peuvent facilement mettre en place une stratégie de vente conversationnelle à grande échelle. Il existe d’ailleurs plusieurs applications qui simplifient cette pratique pour ne citer que la messagerie (WhatsApp, Facebook Messenger…) et le chat en direct. En pratiquant le commerce conversationnel, vous attirez très aisément des visiteurs sur votre site et les convertissez rapidement en prospects.     Encourager la technique de bouche à oreille On a remarqué, ces dernières années, que les acheteurs en marketing B2B consultent régulièrement la toile avant de se décider pour un achat. Ils privilégient les contenus de médias sociaux, les avis en ligne et les recommandations. Afin de tirer le meilleur parti à l’ère du numérique, intégrez dans votre site, notamment sur les pages « produits », une zone « commentaire ». Faire de ses clients fidèles des ambassadeurs de sa marque s’avère également agissant. Vous pouvez, à titre d’exemple, organiser des événements d’appréciation, offrir des remises… Miser sur une technique de référencement bien à jour Figurés à la première page, voire au sommet, des SERP restent aujourd’hui encore la clé pour convaincre les prospects. À titre de rappel : la majorité des acheteurs utilisent la toile comme moyen de recherche. Ils sont actuellement de l’ordre de 89 %. Pour Google, les gagnants resteront toujours ceux qui intègrent des contenus conviviaux, contextuels et pertinents. Il s’agit donc de revoir toutes les tactiques de référencement afin d’améliorer...

Les astuces de base pour obtenir un maquillage impeccable Fév16

Les astuces de base pour obtenir un maquillage impeccable...

La réalisation d’un maquillage impeccable est à la portée de tous. En effet, le maquillage requiert l’assimilation de quelques techniques de base. De plus, il est important d’avoir certaines connaissances sur les produits et les accessoires qui doivent être utilisés. Pour vous maquiller comme les pros, voici quelques règles à suivre. La santé de la peau Le résultat d’un maquillage dépend principalement de l’état de votre peau. Pour que le rendu soit impeccable, vous devez vous assurer d’avoir une peau saine. Toutes les femmes ont chacune leurs types de peau. En règle générale, il en existe 4 : normale, grasse, sèche et mixte. Afin d’identifier votre type de peau, il est préférable de consulter un dermatologue. Cette information sera d’une grande utilité dans le choix de vos produits de soins et de maquillage. Le maquillage en fonction du teint Le choix d’un bon maquillage dépend en partie de la couleur de votre teint. Pour les rousses par exemple, les couleurs cuivrées et les tons chauds sont les plus adaptés. Les brunes quant à elles, vont opter pour un fond de teint clair mat pour la mise en valeur de leurs traits. Tous comme les rousses, les maquillages aux couleurs chaudes conviennent aussi aux blondes au teint doré. Les couleurs beige, abricot et or s’accorderont parfaitement avec des fards à joues brun ou marron.     Bien choisir son fond de teint Le choix d’un fond de teint repose sur votre type de peau. Si vous avez une peau sèche, il est préférable d’opter pour un fond de teint à la texture fluide ou une crème. Les fonds de teint avec pigment réflecteur conviennent parfaitement aux peaux ternes. Les femmes qui possèdent une peau mixte quant à elles, ont besoin d’un fond de teint spécifique qui...