Tout ce qu’il faut savoir sur la crypto-pollution Juil15

Tout ce qu’il faut savoir sur la crypto-pollution...

Environ 8 % des français optent pour la cryptomonnaie, mais la monnaie virtuelle est connue comme étant un des facteurs majeurs du réchauffement climatique. Le réseau Bitcoin enregistre une consommation électrique de 134 TWh par an, selon l’université de Cambridge. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la crypto-pollution.  La cryptomonnaie dans le monde Ether, Binance Coin, Ripple, Cardano, Litecoin… Bitcoin est apparu en 2009 et reste l’une des pionnières de la monnaie virtuelle. Autrefois, un seul et unique ordinateur suffisait pour créer cette alternative de la monnaie classique. La sécurisation des transactions s’effectuait également via ce matériel. Cependant, face au succès grandissant de la cryptomonnaie, les fermes de minages ont considérablement augmenté. Les États-Unis et la Russie font partie des  producteurs de Bitcoin les plus connus. Les pays disposant d’une électricité à faible coût accueillent les entrepôts des grands mineurs industriels. Zoom sur la crypto-pollution En 2021, il existait environ 5 023 cryptomonnaies dans le monde. Les fermes de minage disposent d’une grande quantité d’ordinateurs utilisée de façon intensive et de manière permanente. La production d’électricité provient généralement des centrales électriques à charbon. Ce processus nécessite une énergie fossile qui se révèle, à la fois, polluante et émettrice de gaz à effet de serre. De plus, il faut chercher les matières premières dans chaque recoin de la terre. Par ailleurs, la fabrication de l’équipement exige des composants non renouvelables et extrêmement rares. Comment rendre la cryptomonnaie plus verte ? Selon l’étude menée par Selectra, une simple transaction de cryptomonnaie implique 168.9 tonnes de CO2. Face à cette crypto-pollution accrue, chaque pays doit donc trouver des solutions durables et efficaces. La France compte bien réduire son empreinte environnementale du numérique. Greenpeace et quelques ONG ont mené la campagne « Change the code, not the climate ». L’idée est de proposer...

Comment construire une cabane d’été pour enfant ? Mai13

Comment construire une cabane d’été pour enfant ?...

Comme l’été approche à grands pas, les parents se doivent de trouver des activités divertissantes pour leurs enfants telle la construction d’une cabane. Un tel exploit peut être réalisé sans être un véritable charpentier ou bricoleur. Il existe différents moyens afin d’y parvenir. Une préparation bien réfléchie Dans ce concept, l’idéal serait de pouvoir ériger une petite maison suspendue dans un arbre. Toutefois, une telle réalisation s’avère être assez difficile à faire. Aussi, il faut adopter les solutions terre-à-terre. En premier abord, l’emplacement stable constitue la base des travaux et il est nécessaire de bien étudier les plans avant de tout commencer. Le parent peut entamer le défi par un petit croquis avec des mesures approximatives. A chaque étape, pour que chacun soit content, les enfants ont également leur rôle à jouer. Les avantages de la récupération Durant les travaux et pour plus d’économie, la récupération constitue une solution efficace. Les vieux draps, les palettes, les vieux bois, des accessoires de décoration, les coussins, les luminaires, les plaids… tout peut servir ! Ces accessoires vont donner de l’originalité à la réalisation. Pour le cas d’une cabane en palettes, il faut en tout 12 de ces matériels. Il suffit de percer des trous dessus, y boulonner des tiges filetées de 8 mm. Le mur se compose de 4 palettes. Le toit sera en panneaux en bois. Opter pour un tipi Un tipi constitue également une excellente alternative : la structure est en branches longues (au nombre de 5) et courtes (4 pièces de 60 cm) et le mur en toile. La corde sert à unifier l’ensemble. Les piquets entrelacés et croisés en leur sommet constituent une base excellente. Près du sol, les branches de 60 cm sont reliées aux plus longues pour une construction plus solide. A la...

Opter pour des plantes qui procurent vitalité et énergie Mai06

Opter pour des plantes qui procurent vitalité et énergie...

Le fait de voir des couleurs vives et flamboyantes va stimuler nos émotions et notre énergie surtout lorsqu’elles sont portées par de jolies fleurs. Les plantes avec des couleurs chaleureuses telles que le rouge, l’orange ou le jaune vont nous aider à nous reconnecter avec la nature. Faute de pouvoir être en contact permanant avec la nature, il est recommandé de posséder des plantes chez soi afin d’améliorer son bien-être. Cela s’appelle la biophilie. Voici une sélection de plantes que l’on peut avoir chez soi pour booster son énergie.  Le Croton Les feuilles de croton se présentent avec diverses couleurs vives. Utiliser ces plantes comme décoration permettra donc, non seulement d’insuffler de l’énergie et de la vitalité mais aussi d’apporter une touche décorative au design de la maison. L’orange, le vert, le rouge et le jaune se combinent avec des motifs hardis afin de favoriser la positivité. La diversité des formes foliaires accentue l’émerveillement. Le Guzmania Les bractées rayonnantes aux couleurs vives des Guzmania vont vous procurer de l’énergie et vous rendre enthousiastes et optimistes. Ces plantes fleurissent durant un long moment. Avant de faner, le rejet qui est projeté afin de perpétuer la lignée offre une sensation de magie, pour encore plus d’énergie. L’Aechmea L’Aechmea rappelle les couleurs d’un feu d’artifice. En effet, ses feuilles vertes et argentées donnent un contraste merveilleux avec les bractées roses visibles au centre. De petites fleurs violettes viendront ensuite embellir le tout. Ce mélange de couleurs procure alors une sensation d’euphorie et d’enthousiasme tout en donnant un ton naturel à votre décoration. L’Anthurium C’est difficile de ne pas remarquer les grandes glumelles rouges vives de l’anthurium. Cette couleur représente en effet action et passion, suscitant des émotions fortes. Placé dans une pièce, l’anthurium ne peut qu’apporter de...

Comment s’habiller en hiver tout en restant stylé ? Avr22

Comment s’habiller en hiver tout en restant stylé ?...

Enfiler plusieurs vêtements pour se maintenir au chaud pendant l’hiver est une chose, mais savoir les marier pour rester stylé en est une autre. Et s’habiller sans avoir trop chaud ni trop froid n’est pas si difficile à cette époque de l’année. Nous vous partageons ces inspirations suivantes pour vous présenter quelques idées qui vous permettront de passer l’hiver avec style. Le bonnet À part les vêtements, le bonnet est un accessoire incontournable pour rester stylé et au chaud. Néanmoins, il est crucial de bien connaître la forme de son visage pour pouvoir faire le meilleur choix. En outre, cela dépend du type de vos cheveux bien sûr. En effet, il existe différents types et styles de bonnet adaptés à chacun. Dans le cas contraire, cela risque de gâcher votre look. Si vous ne vous y connaissez pas très bien, vous pouvez demander l’avis d’un styliste ou d’un expert en la matière.  Le pull En hiver, le pull est un bon allié de tous et bien plus important qu’un manteau. Il est indispensable pour vous protéger du froid, qu’il soit en superposition ou en une seule maille. Face à la multitude d’offres et de modèles sur le marché, il peut parfois être difficile de connaître la bonne qualité et surtout de le marier avec l’ensemble des tenues. Pour que vous ayez un rendu doux et plaisant, optez pour des pulls fabriqués à base de matière noble, notamment le coton ou le cachemire. Faites également attention à la couleur. Sachez que la couleur sombre telle que le noir, le gris, c’est classe. Les chaussures Les chaussures donnent le ton à l’ensemble de la tenue. Certaines chaussures peuvent être portées toute l’année, tandis que d’autres ne sont adaptées qu’à l’hiver, comme les bottines par exemple. Ainsi,...

Comment porter un pantalon oversize au quotidien ? Avr15

Comment porter un pantalon oversize au quotidien ?...

La tendance surdimensionnée ne s’éteint jamais et reste toujours dans la mode pour ceux ou celles qui savent la donner du style, voici quelques conseils. Même si vous êtes habitué à porter des pantalons regular, slim ou skinny à même la peau, vous pouvez aussi certainement porter des pantalons oversize pour travailler, mais cela devra être fait avec goût et soin. Pantalon surdimensionné avec veste surdimensionnée Quoi de mieux qu’un pantalon large que l’on associe avec une veste blazer surdimensionnée. C’est une tenue à emporter, peu importe l’humeur ou l’occasion. Plus la taille est grande, plus le look est meilleur. On garde tout de même une certaine féminité, bien sûr, en ajoutant les éléments principaux : chaussures, sac, etc. Et pourquoi pas un manteau surdimensionné par temps froid. Une jupe-culotte avec des bottes Optez pour un pantalon oversize pour insuffler une nouvelle vie aux basiques de votre garde-robe. En hiver, associez la jupe-culotte à un pull et des bottes pour avoir un look élégant au bureau. Pensez à porter un pantalon oversize qui n’est pas fabriqué avec de la matière trop lourde. Un pantalon palazzo taille haute Pour styliser le pantalon palazzo taille haute avec ses jambes larges, vous pouvez opter pour des chaussures à talons et un pull ou un chemisier à insérer dans le pantalon. Par temps chaud, optez simplement pour une camisole ou un crop top. On peut également associer le pantalon palazzo avec un sweat, pour rehausser le look streetwear ou encore une chemise blanche, une blouse en soie, un top en dentelle,...