Grande Guerre : à la découverte d’une collection exceptionnelle...

Les commémorations du centenaire de la guerre de 14-18 rappellent le caractère exceptionnel de ce conflit, qui coûta la vie à plus d’un million de français. Savez-vous qu’il existe une exposition sur la première guerre mondiale unique en Europe à seulement 50 km de Paris ?   Une exposition sur la guerre de 14-18 dans un lieu symbolique Le Musée de la Grande Guerre de Meaux a été inauguré le 11 novembre 11, une date (11/11/11) choisie bien évidemment pour rappeler l’Armistice de 1918. Il se situe sur les champs de bataille de la Marne où se déroulèrent deux batailles décisives du conflit : la première bataille de la Marne vit l’offensive allemande de 1914 brisée par les renforts amenés par les taxis mobilisés par le Maréchal Gallieni, la seconde bataille de la Marne en 1918 marqua quant à elle la victoire décisive des alliés sous le commandement du Maréchal Foch. Les lieux portent encore le souvenir du sacrifice victorieux des Poilus, avec à proximité un monument offert par le Peuple Américain et dans le jardin la statue du Maréchal Gallieni. L’adresse elle-même est symbolique, puisque le musée se situe rue Lazare Ponticelli, ainsi baptisée en l’honneur du dernier poilu français décédé en 2008 à l’âge de 110 ans. Une muséographie moderne L’exposition sur la guerre de 14-18 du Musée de la Grande Guerre de Meaux est installée dans un bâtiment récent, spécifiquement construit pour cet usage. Les collections bénéficient ainsi d’un écrin dédié et des dernières avancées de la muséographie, pour une présentation vivante et animée de ce conflit qui marqua des générations. Le parcours de visite rend concrètes les batailles, avec des pièces exceptionnelles (avion Blériot XII, taxi de la Marne, camion Berliet colombophile, etc.), des mannequins (en tout pas loin de...

Personnalisez votre voiture grâce à des autocollants...

Personnaliser sa voiture grâce à des autocollants est devenu un phénomène de mode. En effet, un autocollant voiture permet de donner du look à sa voiture selon ses goûts. Cependant, il ne sert pas simplement d’objet de décoration. Il permet de se protéger du soleil placé en haut du pare-brise. Que ce soit un autocollant à positionner sur le capot ou encore un bandeau protégeant des rayons solaires, les stickers pour voiture entrent dans la dynamique actuelle qui est à la personnification des biens. Usage des stickers Un autocollant voiture est un support de texte ou d’image. Il présente une surface avec une fine couche d’adhésif permettant de le poser sans problème n’importe où sur la voiture. C’est un accessoire qui est utilisé à plusieurs fins. Il permet d’améliorer l’esthétique de la carrosserie d’une voiture endommagée, par exemple. Il sert également à masquer les défauts lors d’une opération de relooking. Il est à noter qu’un autocollant voiture est un élément qui joue aussi le rôle de support de communication. Grâce à cela, vous avez la possibilité de transmettre un message où une idée. Par exemple, à l’occasion d’un mariage, les mariés peuvent faire coller sur la voiture de mariage, leurs prénoms, des symboles d’amour (fleurs, cœurs, etc.). De même, vous pouvez, en fonction de vos goûts, faire mettre sur votre voiture des stickers représentant des animaux en référence à votre idéologie écologique. Il existe deux principaux types de stickers, à savoir les stickers monomères et ceux polymères. Les uns conviennent uniquement aux surfaces planes tandis que les autres peuvent être appliqués même sur des endroits courbés de la voiture. En outre, vous pouvez trouver chez les spécialistes des autocollants voiture transparents conçus spécialement pour les fenêtres. L’illustration qu’ils présentent est visible aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.   La...

Le top 3 des musées dédiés aux enfants à Paris...

La visite des musées permet de passer du bon temps en famille. Pour le plaisir des enfants, la France compte différentes structures qui proposent des expositions inédites. Que ce soit pour les petits ou les grands, ces établissements vous feront passer des moments à la fois éducatifs, instructifs et ludiques. Voici le top 3 des musées adaptés aux enfants. Le Muséum d’Histoire Naturelle Situé au cœur des jardins des plantes dans le 5e arrondissement de Paris, le Muséum d’Histoire Naturelle fait partie des endroits incontournables à voir avec les enfants. Créé depuis l’année 1635, cet établissement permet aux petits de mieux comprendre l’évolution du monde qui les entoure tout en admirant les merveilles de la nature. La Grande Galerie de l’évolution est l’une des salles les plus passionnantes. On y trouve une grande variété d’animaux empaillés venant des 4 coins du globe. Ils sont mis en scène, selon leur milieu naturel.     La cité des sciences et des industries La Cité des Sciences et des industries est l’endroit idéal pour stimuler les petits savants. Se trouvant dans le 19e arrondissement de Paris au cœur du parc de la Villette, ce musée permet aux enfants et aux adultes de découvrir l’histoire des Sciences. Disposées sur une superficie de 30 000 m², les expositions sont présentées d’une manière interactive et moderne. Utilisant à la fois des effets lumineux et sonores, les différents parcours apportent des connaissances variées tout en offrant des expériences hors du commun. Le musée Art Ludique Implanté au 34, quai d’Austerlitz dans le 13e arrondissement de Paris, le musée Art Ludique est parfait pour passer des moments inédits avec les enfants. Ouvert depuis 2013, cet endroit présente des expositions variées sur le thème des dessins animés, mangas, films et jeux vidéo. Ce sera...

Les démarches d’une reconversion professionnelle...

La reconversion professionnelle est depuis un certain temps devenue une monnaie courante. Elle exige un processus en plusieurs étapes. Les étapes de la reconversion professionnelle Pour réussir à transformer sa vie professionnelle, il est primordial de suivre un processus. Il est d’abord nécessaire de faire le point des raisons de sa reconversion et de ses aspirations, en prenant le temps de bien les identifier. Il est conseillé de se renseigner sur les réalités du marché de l’emploi du domaine envisagé ainsi que les différentes formations. Le plus facile est de collecter les données auprès de la CCI du département, des employeurs du secteur, de Pôle Emploi, d’une organisation syndicale ou du Fongecif. Il est conseillé d’échanger avec les acteurs du secteur envisagé. Le mieux serait de faire une immersion de deux jours pour prendre connaissance des réalités du domaine. Préparer et suivre un plan d’actions permet de mieux planifier les démarches à mener pour que le projet de reconversion professionnelle adulte ne tombe pas à l’eau.     La particularité de la reconversion d’un salarié Une formation peut s’avérer indispensable. Des organismes proposent des formations professionnelles pour adultes, diplômantes ou qualifiantes. C’est le cas, par exemple de cesi-entreprises.fr. Pour se dégager du temps, le salarié va pouvoir demander à son employeur un Congé Individuel de Formation. Cela assure la suspension du contrat de travail pour bénéficier d’une formation donnée. Il est possible de passer aussi par le Compte Personnel de Formation. Le salarié peut exiger de la part de son employeur une période de professionnalisation. Ce laps de temps lui permet de bénéficier d’une qualification aux frais de l’OPCA. La Validation des Acquis de l’Expérience est également une option pour réussir sa reconversion. Le salarié peut profiter de son Compte Épargne Temps ou d’une...

Problème d’audition : quand faut-il consulter, déroulé d’une consultation Juil06

Problème d’audition : quand faut-il consulter, déroulé d’une consultation...

Vous constatez une baisse de votre audition depuis quelques temps ? N’attendez pas, et consultez votre médecin traitant. Si votre situation le nécessite, il vous orientera vers un spécialiste. Attention, si vous avez une douleur soudaine, ou une brusque perte d’ouïe, vous nécessitez peut être une prise en charge rapide à l’hôpital. Les cas d’urgence Il est indispensable de vous rendre à l’hôpital dans les deux cas suivants : baisse ou perte brutale de l’audition : la situation concerne souvent une seule oreille, sans explication apparente, accompagné ou non d’acouphènes. Le médecin devra faire un bilan avec si nécessaire un traitement en urgence ; traumatisme crânien : si vos symptômes persistent après le choc, n’attendez pas et allez consulter à l’hôpital ; Consultation du médecin traitant Dans la plus grande majorité des cas, vous allez consulter votre médecin traitant dans la journée si votre baisse d’audition s’accompagne de symptômes tels que : une forte fièvre, des douleurs, des écoulements dans l’oreille (sang ou pus), des acouphènes, vertiges ou paralysie faciale. Si vos symptômes semblent découler de la prise d’un nouveau médicament, votre médecin traitant sera à même d’interrompre votre traitement pour vous en proposer un plus adapté. Il peut aussi vous recommander à un ORL (Oto-rhino-laryngologiste) s’il estime que votre gène nécessite un suivi plus régulier et un traitement particulier.     La consultation chez l’ORL L’ORL, est le spécialiste des affections et anomalies des oreilles, du nez et sinus, de la gorge et du cou, des glandes salivaires. Toute consultation pour un trouble auditif commence par une anamnèse du patient : ce dernier décrit ses problèmes, son environnement auditif, ses prédispositions génétiques ou une quelconque prise de médicaments. L’ORL lui fait ensuite passer deux tests précis. L’épreuve tonale : Dans une cabine insonorisée, une série...