Loisir sportif : apprendre le tir à l’arc...

Discipline sportive et loisir, le tir à l’arc constitue avant tout, pour certaines personnes, une véritable source de fascination et d’excitation. Il s’agit d’un sport de plein air qui se pratique dès le plus jeune âge. Le tir à l’arc implique tout de même de faire preuve d’habileté, de justesse et d’un grand sens de la maîtrise. Il requiert également de la concentration, de la persévérance et de la détermination. Il existe de nombreuses façons différentes d’apprendre le tir à l’arc et il est nécessaire de faire appel à des professionnels pour le maîtriser, mais que faut-il faire en premier lieu ? Commencer par vous procurer l’équipement Pour être un bon archer, ne serait-ce que pour le plaisir, il faut disposer des bons équipements. Si vous faites partie d’un club, vous pouvez utiliser les équipements fournis par le club sur place. C’est également une approche idéale si vous ne maîtrisez pas encore la discipline. Une fois vos compétences suffisamment développées, surtout après quelques heures de cours, vous pouvez acheter vos propres équipements. En raison des spécificités des équipements de tir à l’arc, votre formateur vous accompagnera dans votre achat. Les équipements dont vous avez besoin, notamment la tension et l’allonge de l’arc, peuvent évoluer au fil du temps.  Trouver un endroit où vous entraîner La meilleure façon pour les débutants de s’initier au tir à l’arc est de trouver un club ou un centre de tir avec des instructeurs expérimentés. L’enseignement peut être peu coûteux, même si l’initiation peut prendre un peu plus de temps. Avec un encadrement de qualité, les nouveaux archers apprennent rapidement. Toutefois, les équipements sont plutôt onéreux. Si vous êtes dans un club, vous trouverez certainement un endroit approprié pour perfectionner votre technique. Les mesures de sécurité Comme pour tout autre...

Fabriquer des porte-clés minimalistes Sep02

Fabriquer des porte-clés minimalistes...

Organiser vos clés peut être éprouvant, surtout si vous avez une clé pour chaque porte de la maison : portail, porte d’entrée, garage, garde-manger et autres. Il vous faut donc un petit accessoire qui vous permettra non seulement de bien les ranger, mais aussi de les identifier. Pourquoi ne pas fabriquer vous-même un petit porte-clés pour personnaliser votre trousseau de clés ? Nous vous aidons à le faire avec ces quelques conseils. Le matériel dont vous aurez besoin Pour réaliser vos porte-clés décoratifs rapidement, il vous faudra quelques matériaux simples comme 1 bloc de pâte autodurcissante et quelques un de vos vernis à ongles pour la déco. Il vous faudra également un rouleau à pâtisserie d’assez grande taille et en bois de préférence ainsi qu’une planche à découper. Pour tracer et découper vos formes, optez pour un verre à shot. Le pic à brochette vous permettra de percer votre pâte avant qu’elle ne durcisse. Le trou servira à placer les accroches à porte-clés. Il vous faudra également un marqueur pour apposer l’identifiant. Comment réaliser votre porte-clés ? Pour commencer, prenez votre pâte et aplatissez-la au rouleau. Il ne faut pas qu’elle soit trop plate ni trop épaisse non plus. Une fois aplatie, utilisez les verres à shot pour tracer la base sur la pâte encore molle, et ce, en appuyant fortement sur le verre pour obtenir de petit cercle. Ensuite, attrapez votre pic à brochette pour percer un trou près du bord, mais pas trop près. Laisser, votre pâte préformée sécher avant de la peindre avec du vernis à ongles. Cet enduit a pour avantage de sécher rapidement, c’est pourquoi il est préférable de le choisir à la place de la peinture. Une fois que vous avez transformé votre cercle, poser les accroches porte-clés ainsi que l’identifiant,...

Parlons du secteur de la robotique Août19

Parlons du secteur de la robotique...

Actuellement, le secteur de la robotique connaît une croissance sans précédent : la diversification des domaines partenaires constitue sa principale force. En effet, les activités ainsi que les produits qui en découlent sont utilisés dans le domaine de  l’industrie, de la santé, de l’automobile, de la technologie de pointe, etc. Une vision concrétisée Dans la réalité, le monde d’aujourd’hui est constitué d’êtres vivants et de robots en parallèle. Ces inventions sont omniprésentes dans les activités de tous les jours. Leur grande utilité résulte de leur capacité à travailler et à réaliser des tâches de la même manière que l’être humain et même en mieux. Dans les années 80, les visionnaires ont projeté l’image d’un monde automatisé et robotisé. Maintenant, cette vision est devenue concrète. Les robots sont même présents dans les foyers : tondeuses et aspirateurs automatiques, nettoyeurs de piscine, laveur de vitres, etc. La robotique dans le domaine social Au quotidien et dans certains lieux, des robots sont mis en relation avec les humains. Ces gadgets sont destinés à communiquer et à divertir. Ils sont conçus avec des yeux et un visage d’humain. Leur fonctionnement, leurs mouvements et leurs expressions ont été spécialement programmés pour imiter le réel. Ils régissent de la même manière qu’un être humain face à une attitude quelconque. Leurs équipements incluent des éléments intelligents comme les servomoteurs qui facilitent leurs mouvements. Une évolution progressive Grâce aux différentes avancées technologiques, le secteur de la robotique n’est pas près de s’arrêter d’évoluer. Les récentes découvertes que sont l’intelligence artificielle ou le 5G proviennent toutes du développement de ce secteur. Les cobots et les exosquelettes sont utilisés dans le domaine de la santé et de l’assistance humaine. Leur utilité réside dans leur assistance dans les tâches pénibles et dans leur précision. La sécurité...

Des tendances des années 90 toujours d’actualité Août05

Des tendances des années 90 toujours d’actualité...

Actuellement, les tendances vestimentaires tournent autour des styles à la mode durant les années 90 : la mode et ses variations reviennent toujours. Ces tenues de cette époque ont surtout été rendus populaires grâce aux stars mondiales comme les Spice Girls, les Backstreet Boys ou Will Smith. Le blouson bomber et le jean Mom Le bomber fait partie des vêtements incontournables des années 90. La praticité ainsi que le confort de celui-ci étaient les raisons de sa popularité. Le look était complété par un tee-shirt et un jean, une apparence paraissant négligée. Le jean Mom a également refait sa réapparition de nos jours quoiqu’il ait été longtemps détrôné par le slim. Sa taille haute, ses ourlets retroussés et son apparition délavée font ses particularités. Le collier ras du cou et les lunettes rétro Malgré les on-dit sur le collier ras du cou, cet accessoire a finalement été bien adopté par les addicts de la mode. Ce complément de fantaisie était perçu comme inconfortable, grattant ou non stylé. Or, à la fin, les jeunes fashionitas l’ont parfaitement adopté, jusqu’à aujourd’hui. Auparavant, dans les années 80 et 90, les lunettes à monture étaient populaires. Actuellement, ces accessoires ont fait leur grand retour. Ils donnent un air plus détendu et ont été remis aux tendances du jour. Les chaussures Nike Requin et les tennis compensés Les Nike Requin ou Air Max Plus ont surtout été populaires durant l’année 1998, avec des coloris standards. Maintenant, ces sneakers sont disponibles avec des couleurs variées, à savoir le Plum Fog ou le vert pastel Enamel Green. Pour ce qui est des tennis compensés, leur période de gloire allait de pair avec la chanteuse des Spice Girls Mel C. Ces accessoires servent surtout à donner quelques centimètres en plus à celle qui les...

Le Tour de France 2014 : petit guide

Le 5 juillet 2014, la 101e édition du Tour de France s’élancera de Leeds au Royaume-Uni et s’étalera sur 21 étapes avec une arrivée aux Champs-Elysées le 27 juillet. Pour tout savoir sur cette édition du Tour qui s’avère d’ores et déjà palpitante, suivez le guide ! Le Tour s’exporte Certains s’écrieront au scandale et d’autres se moqueront car, comme le Paris-Dakar qui ne voit plus ni Paris, ni Dakar depuis de nombreuses éditions, le Tour de France 2014 sera l’occasion de visiter quatre pays. La France, bien entendu, le Royaume-Uni d’où s’élanceront les coureurs engagés, la Belgique et l’Espagne, qui ne verra que fugitivement les cyclistes arpenter ses routes. Mais après tout, il s’agira là du 20e départ du Tour depuis l’étranger et le Royaume-Uni fut déjà hôte en 2007 (départ depuis Londres) Le déroulement sera le suivant : départ de Leeds dans le comté de Yorkshire le 5 juillet, un saut par Londres puis l’arrivée en France le 8 juillet avec un départ du Touquet. De là, le Tour parcourra la France dans le sens des aiguilles d’une montre. Les Vosges, puis les Alpes et enfin les Pyrénées seront au programme pour des étapes relevées comme le Tour sait si bien proposer. Puis la dernière étape se terminera, comme à l’habitude du Tour, sur les Champs-Elysées à Paris le dimanche 27 juillet. Ce sera alors l’occasion de voir le vainqueur et porteur final du maillot jaune de cette 101e édition. Pour rappel, le tenant du titre est le britannique Christopher Froome de la team Sky. Pourra-t-il garder son titre ? Réponse à Paris. Les grands moments du Tour de France 2014 Le départ britannique sera, à n’en pas douter une grande fête pour le cyclisme mondial avec l’occasion pour le téléspectateur de découvrir le Yorkshire. Par la suite, les étapes prendront soin de proposer paysages à couper le souffle et challenge relevé pour les coureurs. On notera, après 4 ans d’absence, le retour remarqué et redouté des pavés du Paris-Roubaix lors de la 4e étape, reliant Ypres en Belgique et Arenberg, près de Valenciennes. La traversée des Vosges devrait s’avérer particulièrement ardue avec trois étapes difficiles à enchainer avant de mériter le premier jour de repos. S’ensuivra la traditionnelle ascension des Alpes, ascension légèrement remaniée par rapport aux habitudes, pour permettre un format plus léger avec seulement deux étapes et cinq cols. Le col d’Izoard, à 2 361 m d’altitude sera cette année le point le plus haut atteint par les cyclistes. Par la suite, une petite étape de transition dont l’arrivée est à Nîmes permettra aux coureurs de prendre leur 2e jour de repos, bien mérité également. Il faudra tout de même reprendre la route pour affronter les Pyrénées pendant 3 étapes musclées où de nombreuses ascensions sont au programme. Ce sera l’occasion pour tous de prendre des points capitaux pour se positionner en vue du classement final mais il restera tout de même une dernière épreuve pour le déterminer : un contre-la-montre individuel entre Bergerac et Périgueux. Cet unique contre-la-montre est un fait rare puisqu’il faut remonter au Tour 1953 pour trouver la trace d’un Tour de France avec une unique course contre le temps. Alors seulement, le peloton pourra prendre le chemin de la dernière étape reliant Evry dans l’Essonne aux Champs-Elysées, l’occasion de faire le Tour de l’Arc de Triomphe et surtout de fêter dignement la fin de cette édition qui, soyons-en sûrs, sera riche en émotions et en rebondissements. Et avant même que cette édition ne commence, nous savons déjà d’où partira la version 2015 : ce sera Utrecht, aux Pays-Bas. Toutes les infos, c’est sur le site officiel du Tour de France :...