Quand beaux jours riment avec pique-nique...

Les beaux jours sont là, nous pouvons profiter de la douceur des rayons du soleil de plus en plus tard… la période est propice à l’organisation de pique-nique. Voici quelques conseils pour que ce repas et ce moment partagé avec les gens qui vous sont chers soit une réussite. Fixation de la date Un pique-nique peut s’organiser en amont, mais la date reste incertaine jusqu’à la veille, parfois même le jour J. En effet, le pique nique nécessite un beau temps sur plusieurs jour. Il n’y a rien de plus détestable que de s’asseoir sur un banc ou une herbe détrempés de la veille. Et il n’y a rien de plus rageant que de devoir interrompre un pique-nique parce qu’une averse arrive ou que l’orage gronde. Alors, vous allez pouvoir fixer une date d’une semaine sur l’autre en fonction des prévisions météorologiques, mais vous allez surtout vérifier la veille et le matin même quel temps est annoncé. Mieux vaut reporter votre déjeuner si celui-ci n’est pas de la partie. Trouver le lieu idéal Le lieu fait partie de la réussite de votre pique-nique. L’idéal est d’avoir un endroit avec un peu de nature. Ce peut-être un parc, un jardin public, ou les bords d’un lac, d’une rivière. Il est important que l’endroit soit un minimum aménagé pour que personne ne se blesse en y accédant. Certains coins sont entièrement équipés avec une table de jardin pour pique nique, ou plusieurs, et leurs bancs. Idéal pour profiter de la nature tout en étant correctement et confortablement installé pour manger. Ces espaces sont également dotés de poubelles, et parfois de barbecue. Il y en a forcément un près de chez vous ou de votre lieu de villégiature. Répartition des tâches Pour que vous ne vous retrouviez...

Allaitement : vivre un sevrage serein Mai28

Allaitement : vivre un sevrage serein...

Le sevrage de l’allaitement est souvent un moment délicat pour la maman comme pour le bébé : alors que la fin du congé maternité est déjà attendu avec appréhension, ce changement important peut soulever de nombreuses questions. Comment arrêter la tétée ? Comment faire pour que bébé s’habitue au biberon ? Voici quelques astuces simples pour passer ce cap en douceur. Prendre le temps Selon Oriane Emmanuel-Emile, consultante en lactation, l’important est de procéder pas à pas : garder les tétées principales, celles du matin et du soir, et introduire petit à petit le biberon à la place de tétées moins importantes (au goûter par exemple). En plus de rassurer bébé, le sevrer progressivement de l’allaitement va également avoir l’avantage de réduire les risques d’engorgement pour la maman, ce qui pourrait arriver si les seins restaient trop longtemps sans être drainés. Et s’il refuse le biberon ? Chaque bébé est différent et peut donc mettre plus où moins de temps à s’habituer au biberon. Là encore, il n’y a pas de honte à avancer étape par étape et essayer progressivement plusieurs options. Si votre enfant rejette le biberon, il est possible d’utiliser des alternatives pour l’aider à vivre cette transition : par exemple, lui proposer d’abord du lait à l’aide d’une cuillère ou utiliser d’autres contenants comme la tasse à bec. De même, si vous souhaitez passer au lait artificiel, il est possible de commencer par le mélanger avec du lait maternel : commencez par 3/4 de lait maternel pour 1/4 de préparation nourrisson puis augmentez les doses de lait artificiel. Pour finir, n’oubliez pas que le sevrage de l’allaitement peut également être le moment idéal pour se ménager de nouveaux moments privilégiés avec bébé : peau à peau et portage permettront ainsi non...

Un anniversaire organisé rapidement...

Les anniversaires sont toujours très longs et voire même compliqués à organiser. Nous avons listé quelques astuces pour vous simplifier l’organisation de ce jour si spécial. A vous le gain de temps et la fête réussie. Le jour et le lieu Il est rare de fêter un anniversaire le jour même. Si celui ci tombe un lundi par exemple, les gens ne sont pas forcément disponible et le lendemain il y a soit école soit travail. Donc la fête sera moins folle. Il convient donc de définir un jour pour le célébrer. Par exemple, si il s’agit de l’anniversaire de votre enfant et que vous souhaitez préparer un goûter avec des activités, misez sur le mercredi après-midi. Si vous souhaitez célébrer votre anniversaire avec vos amis en buvant un verre dans un bar et ensuite partir en discothèque, choisissez un vendredi soir ou un samedi. Si vous souhaitez que votre journée se déroule en plein air, n’oubliez pas de vérifier la météo, il serait dommage que la pluie vienne gâcher les festivités. Les invitations Avant de penser aux invitations il est important de réfléchir aux invités. Combien ? Qui ? Évitez d’inviter des gens qui ne s’entendent pas entre eux, ou évitez de commettre un impair en oubliant une personne. Ce pourrait être vexant pour cette dernière et la blesser, ce n’est pas nécessaire. Vous organisez une fête, ne l’oubliez pas. Une fois votre liste faite, il va falloir faire une invitation et la distribuer. Si vous organisez l’anniversaire de votre enfant, parlez en aux parents directement lorsque vous amenez ou vous venez rechercher votre petit à l’école. Si vous organisez l’anniversaire de votre ado, laissez lui l’annoncer à ses amis. Il peut soit leur donner une carte, soit envoyer un sms ou encore...

Un team building pour souder vos équipes Mai12

Un team building pour souder vos équipes...

Dans une équipe la cohésion ne se crée pas toute seule. Afin de souder les membres entre eux, de leurs permettre de se connaitre, de se découvrir, de se respecter en tant que personne et non plus uniquement en temps que collègue, il existe une pratique qui a fait ses preuves : le team building, ou encore appelé le séminaire. Le séminaire pour qui ? Le team building n’est pas réservé uniquement aux grandes entreprises. Toutes les sociétés peuvent programmer, durant leur année d’exercice, un séminaire. Il est généralement suivi par tous les salariés, de tous les services, ainsi que par la direction. Cela va permettre à tous ces membres de se parler, de se rencontrer pour la première fois pour les entreprises qui ont plusieurs entités par exemple.Un séminaire peut également être programmé entre la direction, les commerciaux et les partenaires. Cela permet de renforcer les liens et faciliter les prochaines signatures de contrat. Quel programme ? Un team building est toujours composé de différents temps : temps de travail et temps d’activité. Pour les activités, il est possible de choisir une activité qui a un lien avec l’activité de l’entreprise. Par exemple, une entreprise de livraison peut organiser un stage de pilotage spécialisé sur glace ou autre. L’activité peut également être innovante et sans rapport avec l’entreprise. Elle permettra aux salariés de découvrir ensemble, une nouvelle pratique. Ce peut être autour des voitures également, tester une voiture de sport, tester une technique spécifique etc. Des prestataires comme https://www.nomad-pilotage.com/ organisent des séminaires sur différents circuits. Plus l’activité est exceptionnelle, plus les salariés se sentiront valorisés, auront une bonne image de leur entreprise et seront fiers de travailler pour elle. La journée se terminera autour d’un repas partagé, dans un restaurant par...

Domotiki | Generalia | Free Landz