Zoom sur la cyberpharmacie...

La cyberpharmacie a été autorisée en France depuis la fin de l‘année 2012. De nombreux pharmaciens ont été contre ce renouveau, car c’est l’un des facteurs qui encouragent l’automédication. Ce qui n’a pas empêché une bonne partie de la population à recourir à ce genre de plate-forme même si au départ, il y avait seulement 13 % des Français qui ont approuvé ce type de service. Que pouvez-vous trouver sur les e–pharmacies ? Selon la loi du 20 juin 2013, régissant la vente de médicaments en ligne, il est stipulé que seuls les médicaments délivrés sans ordonnance peuvent être mis en vente sur internet. Il s’agit ici des antalgiques utilisés pour traiter les maux fréquents comme le mal de tête, la fièvre, l’angine ou la rage des dents. Par exemple le paracétamol, l’ibuprofène ou encore l’aspirine. Méfiez-vous de tous les sites qui proposent d’autres types de médicaments. Les avantages d’acheter ses médicaments en ligne Comme tous les achats en ligne, acquérir ses médicaments via le web est aussi économique. C’est également très pratique pour les personnes qui ont une difficulté à se déplacer. Acheter des produits pharmaceutiques sur internet reste également une meilleure option pour certains patients qui souhaitent rester discrets sur leur maladie. Toutefois, il faut faire très attention quand à la fiabilité des enseignes présentes sur la toile. Comment reconnaître les sites légaux ? Avant de passer une commande sur un site de pharmacie en ligne, consultez la liste de L’Ordre National des Pharmaciens. Tous les sites agréés y figurent. D’ailleurs, un site en bonne et due forme doit toujours faire figurer un lien qui mène vers son site officiel ainsi que celui du Ministère de la Santé. Un site homologué doit également afficher les coordonnées de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des...

Domotiki | Generalia | Free Landz