Quel avenir pour les produits jetables écologiques ? Jan05

Quel avenir pour les produits jetables écologiques ?...

Les produits jetables écologiques sont en pleine expansion. La population prend conscience des problèmes environnementaux causés par la surconsommation d’énergie, d’eau, de déchets, et par les soucis que cela pose à l’écosystème et à notre santé. Quand on parle de bio, on pense davantage à l’alimentation, à l’agriculture sans pesticides ni OGM, et ce sont ces produits-là qui sont les plus plébiscités par les personnes soucieuses de l’environnement. On pense aussi aux emballages, aux prospectus, aux sacs plastiques, qui ne sont pas biodégradables, et on tente au maximum de les limiter. En revanche, on pense un peu moins à la vaisselle jetable. Celle-ci est pratique, ne nécessite aucun nettoyage, et quand on a beaucoup de monde chez soi, l’impact écologique qu’elle peut occasionner s’éclipse devant la commodité qu’elle assure au consommateur. Petit à petit s’est alors développée une vaisselle jetable bio, composée de matières organiques, donc biodégradable et recyclable, afin que les amateurs de vaisselle jetable puissent éviter la production de déchets. Vision Verte s’est emparé d’une partie du marché et maintenant, le site propose uniquement de la vaisselle jetable bio. Les produits proposés sont multiples, et même plus sophistiqués que ceux que l’on trouve en supermarchés : assiettes compartimentées, plateaux à rebords, bols avec couvercle, flûtes à champagne, gobelets avec couvercle, ramequins pour entrées ou desserts, etc. Le tout est 100% écologique et donc impeccable pour les soirées rassemblant de nombreuses personnes. Cliquez ici pour en savoir plus sur la vaisselle jetable écologique. Cette vaisselle jetable bio n’est pour le moment pas obligatoire : elle est l’apanage d’une petite partie de la population un tant soit peu soucieuse des problèmes environnementaux et de leur avenir. Mais des lois vont être promulguées, qui obligeront tout concepteur de vaisselle jetable à mettre au moins 50%...

Carte grise : simplifiez-vous les choses ! Juin21

Carte grise : simplifiez-vous les choses !...

Lors de l’acquisition d’un nouveau véhicule neuf ou d’occasion, la première démarche administrative dont il faut se soucier est l’obtention de la carte grise. Ce document, également connu sous le nom de certificat d’immatriculation, est obligatoire pour la mise en circulation d’un véhicule. On y retrouve ses caractéristiques, sa conformité et l’identité de son propriétaire. Pour un véhicule neuf, la carte grise doit être établie avant de circuler et doit pouvoir être présentée en cas de contrôle par les forces de l’ordre. Si le véhicule est acheté en concession, l’acheteur pourra se voir proposer une prise en charge de la carte grise et des formalités administratives correspondantes. Pour le cas des véhicules achetés d’occasion, l’acquéreur dispose d’un mois maximum pour réaliser les démarches. Toutes les formalités peuvent être réalisées dans n’importe quelle préfecture ou sous-préfecture mais également chez un professionnel agréé. Récemment, afin de réduire les délais d’obtention de la carte grise, certains de ces professionnel ont mis à disposition un service en ligne accessible à tous. A titre d’illustration, si l’on réside dans les Vosges et que sa résidence se trouve à bonne distance d’Épinal, ce service en ligne fait gagner un temps précieux et s’avère très simple à utiliser. Le propriétaire d’un véhicule alors doit transmettre différentes pièces pour valider sa demande de carte grise. Pour un véhicule neuf, l’usager doit présenter la demande de certificat d’immatriculation, le certificat de conformité et la facture originale (ou certificat de cession) remis par le constructeur, un quitus fiscal signé et tamponné par le Trésor Public, sa carte d’identité, un justificatif de domicile et un règlement de la taxe en chèque ou en espèce. Il est également possible de régler par carte bancaire si le lieu considéré offre cette facilité. Pour ce qui est du tarif...

Découvrez le « Sherp ATV », le roi du tout terrain Mar25

Découvrez le « Sherp ATV », le roi du tout terrain...

Le « Sherp ATV » est une voiture tout-terrain de fabrication russe qui est pour le moment, le meilleur dans son domaine. Il est également amphibie. Ce 4×4 peut rouler n’importe où, que ce soit sur terre ou dans les environnements difficiles comme la neige, l’eau et la glace. Il est déjà disponible sur le marché pour les amateurs d’Off-Road. Les atouts techniques du « Sherp ATV » Le tout-terrain « ATV » est monté sur des roues de 1,60 m de diamètre avec une hauteur de 2,3 m en tout. Il mesure 3,40 m de long pour un poids de 1 300 kg. Ce véhicule peut franchir des obstacles hauts de 70 cm et il est équipé d’un moteur diesel de 4 cylindres à 44 chevaux. Le tout-terrain est très maniable et peut pivoter sur lui-même à 360°. Sa force de traction lui permet de franchir une pente à 35° d’inclinaison. Des pneus révolutionnaires Les énormes pneus du Sherp ATV sont spéciaux et brevetés et en font sa spécificité et sa performance. Ils ont la particularité d’être autogonflants et se gonflent en 30 secondes. Ces énormes pneus permettent au Sherp ATV de flotter sur l’eau ou sur la glace. Les semelles des pneus en forme de palles d’une hélice permettent la propulsion en milieu aquatique. Sur l’eau, ce 4×4 peut aller à une vitesse de 6km/h quel que soit le temps qu’il fasse. Les inconvénients du super 4×4 Même en étant performant sur tous types de terrains, la vitesse de pointe ne dépasse pas les 45km/h. Il est aussi conçu pour n’accueillir que deux passagers en place assise à l’avant, mais il est doté d’espace de rangement. La consommation est quand même considérable malgré une performance accrue. En effet, le 4×4 consomme jusqu’à 3 litres de diesel en une heure. Le prix de ce super...

Chocolat : le haut de gamme a la cote...

Aujourd’hui, on ne mange pas du chocolat comme avant. Fini l’époque où l’on se contentait d’un carré de chocolat noir de marque distributeur pour se remonter le moral. Aujourd’hui, on veut du chocolat haut de gamme et on est prêt à y mettre le prix. Des boutiques spécialisées apparaissent dans les centres-villes des grandes villes, et comme chez les torréfacteurs, on y choisit des grands crus, en fonction de leur origine, de leurs arômes… Des dégustations sont organisées, et l’on repart avec quelques tablettes « pure origine » ou confiseries chocolatées AOC, le portefeuille bien allégé. Mais si l’on s’étonne de cette nouvelle tendance, on oublie toutefois que le chocolat existe depuis plusieurs siècles, et qu’il était, à l’origine, un produit haut de gamme. Les rois de France en raffolaient, et il s’agissait là d’une des plus grandes marques de fortune, que de faire venir des fèves de cacao de l’autre bout du monde. Les chocolatiers de la cour, véritables maîtres de l’art de la chocolaterie, étaient des héros dans leur genre, et certains perdurent aujourd’hui, avec le même panache, à l’image de la maison parisienne Debauve et Gallais. Le chocolat : plus qu’un plaisir gustatif Car non content d’être délicieux, quasi universel, et antidépresseur, le chocolat souhaite aujourd’hui être un lien social. On ne se contente plus de s’acheter une petite boîte de chocolat que l’on savoure seul les jours de pluie. Le chocolat se partage et s’offre, en toute occasion. On discute aussi de ses préférences : chocolat au lait et noir sont sources de débats, parfois très animés, entre les partisans de chaque camp. Et l’on peut même vous juger pour celles-ci : dans l’image populaire, le chocolat noir est une gourmandise adulte, raffinée. Dire sa préférence pour le chocolat au lait devient alors une sorte...

Cisco Ortho, le partenaire formation des dentistes...

L’établissement Cisco Ortho   Cisco Ortho est un organisme de formation d’orthodontie en France, dédié aux chirurgiens-dentistes et accrédité par le CNFCO (Conseil National de la Formation Continue Odontologique). Situé à Paris, ce centre Centre International des Sciences et Cliniques Orthodontiques (CISCO) propose aux spécialistes déjà en service de développer leurs compétences. Pour cela, des formations professionnalisantes et accélérées sont mises en place. Elles ne remplacent certes pas une formation initiale à l’orthodontie, comme pourrait le dispenser une école, mais elles permettent aux médecins d’offrir plus de services à leurs patients et de les suivre plus longtemps. En effet, grâce à l’enseignement Cisco Ortho, un chirurgien dentiste sera plus à même de repérer et diagnostiquer des problèmes orthodontiques. Il pourra ensuite prendre en charge le traitement des cas les plus simples ou rediriger les patients vers un spécialiste.   Le déroulement de la formation   La formation Cisco Ortho se déroule en deux périodes et alterne les cours classiques avec des périodes de stage. Dans un premier temps, les élèves (limités à 20 par sessions, afin d’offrir un accompagnement personnalisé) suivent des cours généralistes, apprennent à faire un diagnostique et à prendre en charge les pathologies les plus abordables. Dans un second temps, les cas plus compliqués sont abordés et les solutions appropriées apprises.   Les avantages de Cisco   Créée en 1985, la formation s’étoffe chaque année en fonction des avancées de la science et des moyens techniques existants. Ce qui fait de Cisco Ortho un établissement à la fois moderne et bénéficiant d’une grande expérience dans le domaine de la formation en orthodontie en France. De plus, les cours sont donnés par des praticiens reconnus, spécialistes de nombreux domaines en orthodontie. Des sessions de formation sont organisées plusieurs fois par an et...

Comment bien acheter sa nouvelle voiture ? Juil09

Comment bien acheter sa nouvelle voiture ?...

Lorsque l’on achète une nouvelle voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, il y a certains points à ne pas négliger, que ce soit avant ou après la transaction. Avant l’achat du véhicule L’achat d’une nouvelle voiture est souvent une part importante d’un budget pour beaucoup et aura des répercussions sur de nombreuses années, tant du point de vue d’un crédit que du prix de sa consommation. Il est important avant de se fixer sur un type de voiture de connaitre sa future utilisation : quotidienne, pour de petits trajets ou 4 fois l’an en vacances, seul ou avec trois enfants ? Réfléchissez et calculez le coût sur l’année de son utilisation en comptant l’assurance, le prix de l’essence, les pièces à changer, la location d’un parking… avant de vous fixer sur un modèle adapté ; voire d’opter pour une location, finalement. Si vous achetez d’occasion, vérifiez bien l’intérieur et l’extérieur du véhicule à la lumière du jour, le carnet d’entretien, demandez-vous s’il s’agit une seconde main, regardez les factures et, bien sûr, faites un essai sur route. Après l’achat de la voiture Si vous passez par un concessionnaire ou un professionnel, les démarches administratives sont facilitées, notamment pour l’établissement de la carte grise et des plaques d’immatriculation qui pourront être livrées directement chez vous. Si vous faites un achat d’occasion ou à l’étranger, demandez à ce que l’ancienne carte grise soit barrée avec la date du paiement et la mention « vendue » et demandez un certificat de cession et de non gage. N’oubliez pas aussi de faire assurer votre véhicule. Vous devez également faire établir la carte grise, appelée depuis 2009 « nouveau certificat d’immatriculation ». Cette démarche est généralement à effectuer en préfecture ou en sous-préfecture. Pour gagner du temps, n’hésitez pas à passer par les...