Quels sont les critères à ne pas négliger dans le choix de son hébergement ?...

Selon la taille de votre site web, sa nature (commercial, informatif, e-boutique…) et son contenu, vous serez amené(e) à porter une attention particulière sur le choix de votre hébergement. Comment bien faire son choix ? Suivez le guide ! Rappel: les différents types d’hébergement. Trois types d’hébergements web existent: – L’hébergement (ou serveur) dédié: entièrement à votre disposition, tout l’espace de stockage est à vous, mais nécessite de solides connaissances en maintenance informatique. – L’hébergement mutualisé: vous disposez d’un espace de stockage plus ou moins important (selon l’offre à laquelle vous aurez souscrit au préalable) sur un serveur partagé entre plusieurs gestionnaires et propriétaires de sites. – L’hébergement VPS (Virtual Private Server): son utilisation et sa maintenance sont les mêmes que pour un serveur dédié, mais il est partagé comme un serveur mutualisé, à la différence près que le partage se fait de manière équitable entre les différent(e)s utilisateurs et utilisatrices. Quels sont les critères à prendre en compte ? Plusieurs critères sont à prendre en compte lorsque vous vous apprêtez à confier l’hébergement de votre site: – La nature de votre site web. Si votre site est un site de partage de vidéos, il vous faudra une offre qui vous permet une grande capacité de stockage. Un serveur dédié pourrait-être la solution, surtout si votre site génère un fort trafic. – La taille de votre entreprise. Si vous êtes le webmaster d’une grosse entreprise, il vous faudra opter pour un serveur dédié, alors que si vous possédez une entreprise qui vient de démarrer, il serait plus prudent budgétairement parlant, d’opter pour un hébergement mutualisé que vous pourrez moduler si besoin. – Vos compétences informatiques. Pour gérer et administrer un site internet, il faut avoir des connaissances dans le domaine. Si vos compétences sont...

Les 3 avantages du social listening Déc18

Les 3 avantages du social listening...

Le social listening permet à une entreprise ou une marque d’être à l’écoute des internautes sur les réseaux et médias sociaux. Le but est d’extraire, puis de qualifier les informations pertinentes afin de les exploiter. Avoir une plateforme de social listening peut être très avantageux pour les acteurs B2B. Identifier ce que les internautes recherchent Le social listening vous aide à réaliser des études de marché sur les médias sociaux. Cette pratique permet de recueillir les échanges et les impressions des internautes sur vos produits et services. Les informations obtenues peuvent être catégorisées pour définir les besoins de la clientèle selon l’audience. Le social listening se montre aussi efficace pour appréhender les tendances à condition d’avoir une plateforme capable de notifier les changements majeurs dans vos data. En grosso modo, le social listening permet d’identifier les besoins des internautes en temps réel.     Booster vos chiffres d’affaires            Permettant de répondre aux demandes des clients, le social listening vous aide à élargir vos activités et booster vos chiffres d’affaires. À l’aide d’un bon outil, vous serez en mesure de faire une veille concurrentielle efficace et créer des opportunités de vente en utilisant les informations obtenues. Une plateforme de social listening permet de générer des leads et d’identifier les influenceurs en restant à l’écoute des besoins des internautes sur les réseaux sociaux. Satisfaire votre clientèle Le social listening vous permet de rester à l’écoute de votre clientèle et de les répondre efficacement et rapidement. Grâce à un outil performant, vous recevrez des notifications dès qu’un internaute parle de vous. Une plateforme de social listening vous aidera également à mieux définir le profil de vos clients : les canaux qu’ils utilisent, leur présence en ligne… En disposant des feedback sur vos produits ou services, vous pourrez les...

La mode vintage est de retour  Déc12

La mode vintage est de retour ...

Les styles de l’époque ne cessent de revenir et d’attirer les fashion victim. Eh oui ! Les années phares qui ont marqué l’évolution de la mode sont devenues des références. Aujourd’hui, combiner le moderne avec le rétro est en vogue et attire les nouvelles générations. Mais comment rester tendance avec de vieux accessoires ? La tendance vintage, c’est quoi ? Le mot vintage voit le jour en France dans les années 80. Il désigne tous les vêtements anciens produits par des hautes maisons de couture. En 1990, les New Yorkais, les Anglais et les Parisiens ont adopté cette mode. Dans le monde de la musique, ce sont le style rock ‘n’ roll et la guitare électrique qui viennent tout de suite à l’esprit. Concernant la photographie, les tirages photo sont de type argentique. Aujourd’hui, vintage est utilisé pour qualifier tous les objets modernes, originaux et aux allures anciennes.     Meubles et objets vintage Afin ne pas être trop vieillot, mieux vaut associer la modernité avec le style baroque. Oui, c’est tout à fait possible ! Par exemple, pour votre décoration intérieure, choisissez des meubles vintages avec quelques touches de fantaisie, comme une chaise en rotin design. Le site www.rotin-design.com vend des meubles en rotin et osier, à des prix très compétitifs. Pour avoir des cheveux un peu rétro, les serre-têtes ou pinces à utiliser doivent suivre la tendance. Suivez un tutoriel pour ne pas vous tromper. Des sacs à dos, pochettes et chaussures à la mode vintage existent également sur le marché. Il suffit de savoir choisir le style qui vous mette en valeur. Les vêtements vintages Pour rester dans l’air du temps avec de vieilles tenues, il faut faire preuve de créativité. Ainsi, il est préférable de porter une tenue totalement vintage et y ajouter un...

Quel est le programme d’un bac +4 « Management de la Responsabilité Sociétale » ?...

L’AFPI (Pôle Formation des Industries Technologiques) de la Loire est un centre dispensant des formations réalisables dans le cadre de la formation continue ou de l’alternance, en contrat de professionnalisation. Une formation de manager de la responsabilité sociétale y est donnée, pour permettre aux entreprises d’engager de futur(e)s collaborateurs/trices ayant reçu un apprentissage calqué sur la réalité du terrain. Quel est le programme de cette formation ? Quelles sont les conditions d’entrées ? Pour quel débouché ? Pour y voir plus clair, lisez la suite ! Manager de la responsabilité sociétale, oui, mais quel programme d’études ? Au cours de votre cursus scolaire, vous serez amené(e) à travailler sur les thèmes suivants : – Pratiques managériales, regroupant à la fois la communication interne et externe, l’étude des acteurs du développement durable ou ses enjeux. – Les approches transversales, pour la logistique, le transport, le stockage, ainsi que l’écoconception ou la politique d’achat. – Les performances économiques, pour observer les relations commerciales ainsi que les risques économiques, les coûts et les investissements ou encore la rentabilité et le partage de la valeur ajoutée. – La responsabilité sociétale, pour les relations sociales au travail, entre les employés et la direction, en incluant les règles d’hygiène, de santé et de sécurité, entre autres. – La responsabilité environnementale, pour analyser et maîtriser tous les aspects environnementaux du développement économique d’une entreprise, comme la gestion des déchets, ou encore la réduction de l’impact de l’activité professionnelle sur la biodiversité. – L’Europe, par l’apprentissage de l’Anglais et en apprenant plus sur les entreprises Européennes, la concurrence, ainsi que l’Europe elle-même. Quelles conditions sont requises pour entrer à l’AFPI ? Dans le cadre d’une VAE, ou avec minimum un BAC+2, et ce, en toutes spécialités, vous pouvez prétendre à une entrée...

3 idées d’activités à faire pour les vacances d’hiver...

Les vacances d’hiver approchent à grands pas ! Pour profiter au mieux de ce temps de pause, initiez-vous aux sports d’hiver dans la station de votre choix. Ces quelques idées d’activités peuvent vous intéresser. Elles vous permettront en même temps de vous amuser et de vous dépenser. Le ski de fond Le ski de fond est l’activité reine des stations hivernales de toute la France. Ce sport se pratique surtout sur un domaine enneigé et damé. Les pistes sont constituées de boucles plus ou moins grandes. Elles sont la plupart du temps tracées à proximité d’une forêt ou sur terrain dégagé. Vous adorerez skier sur quelques kilomètres de pistes enneigées au cœur d’un cadre naturel grandiose. Le parcours vous permettra en même temps de faire un peu de sport. Le biathlon Le biathlon est à la fois un loisir et un sport olympique. C’est une activité qui combine dans une même discipline le ski de fond et le tir à la carabine. Le niveau de difficulté fait toute la beauté de cette discipline. Un mélange d’effort physique, de concentration et de précision qui rend ce sport excitant. Si vous êtes à la recherche de sensations fortes, le biathlon est une activité à tester pour les prochaines vacances d’hiver. Le ski joëring Si vous êtes à la recherche d’une manière originale de faire du ski, le ski-joëring est fait pour vous ! Cette discipline équestre vous permettra de découvrir les plaisirs de la glisse autrement. Grâce à cette activité vous pouvez alterner ski et équitation. Une fois les équipements de ski au pied, un cheval ou un poney (selon votre âge) sera chargé de vous tracter tout au long de la piste. Facile, cette activité est accessible aux enfants et aux adultes avec un minimum de niveau...