Quels sont les avantages d’une perceuse visseuse sans fil ? Juin30

Quels sont les avantages d’une perceuse visseuse sans fil ?...

Brancher la visseuse, dévisser, débrancher la visseuse, brancher la perceuse, percer, débrancher la perceuse, brancher la visseuse, visser, débrancher la visseuse… voici une comptine qui tourne en boucle dans la tête de tous les bricoleurs quand ils sont en train de travailler puisqu’il s’agit des actions les plus communes d’un chantier ! Si vous voulez vous faciliter la tâche, rien de plus simple ! Procurez vous une perceuse visseuse sans fil, un outil dont voici les principaux atouts : – 2 outils en 1 : la perceuse visseuse, comme son nom l’indique, remplit les fonctions d’une perceuse ET d’une visseuse-dévisseuse. Elle va vous faire gagner un temps précieux en évitant toutes les manipulations de changement d’outils et va vous permettre d’enchaîner les actions de perçage et de vissage en un temps record ! – Nomade : une perceuse-visseuse sans fil n’a pas besoin d’être branchée sur une prise de courant puisque c’est sa batterie individuelle qui l’alimente. C’est une particularité drôlement pratique quand vous devez travailler dans un endroit isolé, dépourvu d’électricité. C’est aussi un gage de sécurité : quand vous utilisez votre perceuse visseuse sans fil en hauteur ou en équilibre sur une échelle, vous ne risquez pas de vous prendre les pieds dans le fil d’alimentation. – Si vous choisissez la fonction « à percussion », vous aurez un outil encore plus polyvalent puisqu’il vous permettra de percer dans un grand nombre de matériaux. Vous n’aurez plus besoin de changer de perceuse quand vous rencontrerez de la maçonnerie, comme de la brique ou des parpaings, votre perceuse visseuse sans fil à percussion s’en chargera sans problème ! – Cet outil vous permettra de vous adapter facilement aux différents matériaux avec lesquels vous aurez à traiter s’il est muni d’un variateur de vitesse...

Formation continue en ostéopathie : Comment s’y prendre ? Juin29

Formation continue en ostéopathie : Comment s’y prendre ?...

L’ostéopathie rencontre un succès grandissant en France. L’efficacité de cette technique de soin attire de nombreux patients atteints de pathologies et douleurs variées. Pour répondre à cette demande croissante, les professionnels de santé se tournent vers la formation continue afin de se s’initier aux techniques ostéopathiques. Cet enseignement rapide et performant représente une solution idéale pour les professionnels désireux d’étendre leur compétence ou d’améliorer leur savoir-faire. L’objectif de la formation continue en ostéopathie La formation continue d’ostéopathe vise à accroître les compétences, les qualifications et les connaissances des ostéopathes professionnels. Cet enseignement à temps partiel permet également à certains professionnels de santé de se former à ce métier et d’en acquérir les gestes et la philosophie. Les médecins, les infirmiers et les kinésithérapeutes ont ainsi la possibilité de suivre une formation d’ostéopathe tout en conservant leur activité. L’apprentissage se déroule sous forme de séminaires ou de cours du soir. Durant ses 5 à 6 années de formation, le professionnel est en mesure de pratiquer les gestes qu’il apprend sur ses patients. La formation est sanctionnée par l’obtention du Diplôme d’Ostéopathe (DO). La formation continue en ostéopathie s’adresse aussi bien aux professionnels de santé souhaitant ajouter une corde à leur arc, qu’aux ostéopathes professionnels désireux d’accroître leur efficience. Les séminaires portent sur les techniques ostéopathiques et leur approfondissement, l’ostéopathie en pédiatrie, gériatrie et dans le l’univers du sport, et abordent également la méthodologie de recherche appliquée à l’ostéopathie. L’enseignement à temps partiel de l’ostéopathie s’adresse à un public qui possède déjà toutes les connaissances sur l’anatomie, la biomécanique et la physiologie du corps. La formation est donc centrée sur les techniques de manipulation et accorde une place importante à la pratique. Les avantages de la formation continue en ostéopathie Les professionnels de santé ont tout...

Les meilleures destinations pour faire du cyclisme en France Juin28

Les meilleures destinations pour faire du cyclisme en France...

Faire des activités physiques permet de garder la forme. De nombreuses personnes optent pour le vélo pour combiner sport et découverte. Le cyclisme est un sport qui apporte de multiples vertus au corps. Il se pratique en famille ou tout seul. Pour l’été, voici quelques suggestions sur les meilleurs itinéraires en France. La plus belle piste cyclable de France La France compte plusieurs destinations pittoresques pour vos sorties à vélo. De nombreuses pistes cyclables sont réputées pour la beauté des paysages. La voie verte qui relie la commune de Chalon-sur-Saône et Mâcon est l’un des itinéraires les plus prisés. Le circuit est long de près de 143 km et vous pouvez le boucler en 3 ou 4 jours selon votre rythme. Le long de votre parcours, vous aurez l’occasion d’admirer des vignobles ainsi que des monuments historiques. Les sites les plus visités par les amateurs de vélo en France Le Mont-Saint-Michel est l’un des sites touristiques préférés des cyclistes amateurs. Situé sur les pistes cyclables de La Veloscénie et du tour de la Manche, vous pourrez admirer la beauté du paysage de la baie du Mont ainsi que ses marais. La dune du Pila vaut également le détour du fait que c’est la plus haute dune de sable en Europe. Ce site naturel se trouve sur l’itinéraire de la Vélodyssée et il accueille chaque année plus d’un million de visiteurs. Les volcans français les plus réputés Le Massif-Central s’étend sur l’Auvergne, la Bourgogne, l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine. A vélo parcourez les volcans, les montagnes et falaises du Massif-Central. Des chemins ont été aménagés pour les sportifs VTTistes et randonneurs. En Auvergne posez-vous au bord d’un lac pour récupérer. Plomb du Cantal, chaîne des Puys, Monts Dore. Afin de traverser un maximum de montagnes et...

Destination Madagascar : Nosy be et son archipel Juin18

Destination Madagascar : Nosy be et son archipel...

Véritable paradis de la nature, l’île Nosy be est l’une des destinations les plus prisées de Madagascar. Nombreuses plages, sites de plongées, faune et flore… c’est, sans aucun doute, l’île la plus admirable du continent africain. Elle compte 35 îlots vierges, dont les plus captivantes sont : Nosy Sakatia C’est l’îlot le plus authentique de l’archipel. Elle est surnommée « île aux orchidées » en raison de l’abondance de ces plantes dans ce sanctuaire de la nature. Vous découvrirez lors d’une balade les richesses floristiques de Nosy sakatia. Outre les orchidées, elle regorge de flamboyants, vanilliers, raphias ainsi qu’une multitude de plantes médicinales. Croyances et légendes, rites et coutumes, la culture locale n’est pas à omettre. Vivez au rythme des agriculteurs et pêcheurs ! Déjeunez les pieds dans l’eau, reposez à l’ombre des cocotiers et finissez votre journée sur une plage privée ! Nosy Iranja Cette île paradisiaque mêle trois magnifiques couleurs : blanc paradis, bleu turquoise et vert nature. Nosy Iranja est séparée de Nosy be par un banc de sable fin découvert à marrée basse et couvert à marrée haute. Ici, c’est la richesse faunistique qui vous surprendra : les tortues qui viennent pondre leurs œufs, les variétés d’oiseaux comme les hérons, sternes et les aigles marins. Ne manquez surtout pas de visiter le village original d’Iranja et son phare. À bord d’une vedette, vous découvrirez ses kilomètres de plages vierges ainsi que le fameux pain de sucre, une formation rocheuse des plus intéressantes. Nosy Komba – Tanikely Nosy Komba, deuxième plus grande île après Nosy be, est un paradis des primates. Elle abrite d’ailleurs un parc à lémuriens qui mérite un détour. C’est ici que vous verrez un authentique village de pêcheurs avec ses pirogues traditionnelles. Faites un tour au marché de nappes, une bonne adresse pour les...

Comment soigner l’urticaire ? Juin10

Comment soigner l’urticaire ?...

L’urticaire est une maladie de la peau souvent très gênante et non esthétique. Elle se manifeste par l’apparition des plaques rouges qui démangent intensément. Cette affection de la peau n’est pas à prendre à la légère. Pour cela, il est vivement recommandé d’opter pour la médecine naturelle pour le soigner. L’urticaire qu’est ce que c’est ? L’urticaire est une affection de la peau accompagnée de démangeaisons, rougeurs (des plaques de couleur rosée ou rouge et souvent en relief ou arrondis) et inflammation. L’origine de l’urticaire peut être due à des conditions émotionnelles (le stress), à des allergies, à des substances particulières ou à une forte exposition à la chaleur ou au froid. La démangeaison intense provoque des lésions cutanées sur la peau. Par ailleurs, elle fait partie des pathologies les plus courantes, car cette maladie s’est déjà manifestée auprès des 15 à 20 % de la population. Remèdes maison Lorsque les éruptions se manifestent, il est recommandé d’appliquer une compresse froide sur la zone affectée de la peau pour la soulager. Cette action permet de baisser l’inflammation et d’apaiser les démangeaisons générées. Quand il s’agit d’infection de la peau, l’eau de mer est également une solution très efficace. Baignez-vous dans de l’eau de « Sels d’Epsom » (sulfate de magnésium). Versez juste une poignée du sel dans le bain. Par la suite, vous allez vite constater un grand soulagement et une réduction des rougeurs et des gonflements. Les remèdes naturels Pour en finir rapidement avec l’urticaire, rien de mieux que la pulpe d’aloe vera. Il suffit juste de l’appliquer sur la peau affectée. Cette plante possède les propriétés nécessaires pour régénérer la peau et se débarrasser de l’inconfort. Elle est conseillée aux personnes qui n’ont aucune réaction allergique. Il y a aussi les herbes médicinales qui favorisent la...