Les tablettes de chocolat, des nouvelles tendances à découvrir !...

La tablette de chocolat est la star du goûter, l’indispensable de la pâtisserie… Weiss l’a décliné sur de multiples tons pour vous la faire découvrir ou redécouvrir avec toujours autant de plaisir. Le chocolat Weiss à croquer Les tablettes de chocolat Weiss sont des tablettes pleines au bon goût de chocolat. Ce sont des tablettes en format XXL qu’on l’on casse en gros morceaux pour en apprécier les fruits entiers, des tablettes Pur origine dont la fève de cacao provient d’une seule et même origine. Ce sont aussi des tablettes petits formats pour ne jamais hésiter à se laisser tenter et assouvir un moment de gourmandise, des tablettes pour l’été comme pour le reste de l’année au chocolat noir, lait, lait caramel et blanc. Il existe tant de déclinaisons que chacun peut apprécier ses arômes préférés. Particuliers et professionnels ont l’embarras du choix ! Découvrez les tablettes de chocolat une par une choisies selon les ingrédients ou laissez-vous surprendre par la diversité d’arômes présents dans les assortiments confectionnés pour les connaisseurs. Une tablette de chocolat pour chaque gourmand La tablette de chocolat, délicieuse à croquer, se déguste avec du pain, un bon café ou du thé, avec une limonade artisanale devant la télévision. Elle se savoure seule, en famille ou entre amis pour se faire des souvenirs et se faire plaisir tout simplement. Le chocolat Weiss est une savoureuse association de produits d’exception venus des quatre coins du monde et rigoureusement sélectionnés. Assemblées selon un savoir-faire traditionnel par des maîtres confiseurs formés aux méthodes les plus performantes, les fèves de cacao sont merveilleusement mis en valeur qu’ils soient présentés avec ou sans fruits (fruits à coques, fruits frais, etc.). Le gianduja Weiss respecte à la lettre la recette originale. Le chocolat noir mendiant rappelle...

Quelle intensité pour une lampe de chevet enfant ? Juil18

Quelle intensité pour une lampe de chevet enfant ?...

La lampe de chevet enfant et l’accessoire indispensable dans une chambre de nourrisson comme pour les plus grands. Élément décoratif, elle est également nécessaire pour illuminer l’histoire du soir et pour faire office de compagnon bienveillant en cas de mauvais rêves un peu trop noirs. Ce luminaire reste pourtant un outil qui doit être adapté à l’âge de l’utilisateur Lampe enfant, l’accessoire déco pour chambre de bébé Bien avant l’âge de la première veilleuse, la lampe enfant permet de diffuser une lumière douce et feutrée qui accompagnera la dernière tétée ou le premier biberon. Pour plus de confort, pensez à installer un fauteuil bien confortable et à placer l’éclairage derrière vous afin que la lumière ne puisse pas réveiller complètement votre enfant. On évitera d’installer des ampoules LEDs sur les luminaires de chambre de bébé. Souvent trop éblouissantes, elles produisent une lumière dans des tons de bleu considérée comme dangereuse pour les yeux si sensibles des nouveau-nés. Pour une lumière douce, chaleureuse et gaie, pensez à une guirlande enfant ou à des ampoules halogènes de faible intensité (moins de 30 W) car la lampe chambre bébé n’a qu’une fonction décorative et « d’ambiance ». C’est plus tard qu’elle deviendra nécessaire. La lampe de chevet, première lampe « de grand » Quand vient l’âge du lit de grand, la lampe de chevet ne doit plus être le seul élément lumineux mais participer à l’éclairage général et à la décoration de la pièce. Vous ne pourrez pas passer à côté de la table de nuit avec la « vraie » lampe de chevet qui éclaire l’histoire du soir puis le dernier câlin avant la nuit, même si pour de nombreux enfants, la veilleuse reste indispensable. D’ailleurs, certaines lampes offrent cette fonction veilleuse qui rassure l’enfant. D’une très faible intensité (environ 5W) cette...

La sciatique, une maladie à ne pas négliger Juil11

La sciatique, une maladie à ne pas négliger...

La sciatique est une maladie qui touche les hommes comme les femmes. Elle s’explique par une compression ou une inflammation du nerf sciatique. Dans la majorité des cas, la sciatique peut provenir d’une hernie discale au niveau des vertèbres lombaires, d’une fracture ou encore d’une luxation de la hanche. Dans chacun des cas, les premiers signes sont de forte douleur dans le bas du dos. Symptômes de la sciatique Comme dite auparavant, la douleur constitue le premier symptôme de la sciatique. Dans un premier cas, elle peut apparaître au niveau des vertèbres lombaires pour traverser la cuisse et la surface externe de la jambe jusqu’au gros orteil. Puis dans un second cas, elle peut toucher les vertèbres sacrées pour s’étendre sur toute la cuisse en passant par le mollet, le talon et la plante du pied. L’un comme l’autre, cette impression douloureuse peut augmenter à la suite d’un effort ou d’une longue position assise. Si vous ressentez également des fourmillements, un engourdissement ou une déficience musculaire au niveau de la jambe, ce sont là des signes d’une probable sciatique. Les causes de la sciatique La sciatique est souvent le stade avancé d’un lumbago ou d’une hernie. La cause de cette maladie peut être due à une séparation de la structure du disque intervertébral. Celui-ci peut survenir de différents facteurs. Chez la femme, cela peut être causé par une grossesse ou un accouchement. Pour d’autres, elle peut venir d’une luxure de la hanche, d’un soulèvement de lourdes charges ou par une mauvaise position au coucher ou encore la contraction des muscles fessiers. D’autres pathologies comme les troubles nerveux ou une arthrose peuvent également être à l’origine de votre sciatique. Traitement de la maladie Après un diagnostic officiel de votre médecin, vous serez soumis à un...