Découvrez le « Sherp ATV », le roi du tout terrain Mar25

Découvrez le « Sherp ATV », le roi du tout terrain...

Le « Sherp ATV » est une voiture tout-terrain de fabrication russe qui est pour le moment, le meilleur dans son domaine. Il est également amphibie. Ce 4×4 peut rouler n’importe où, que ce soit sur terre ou dans les environnements difficiles comme la neige, l’eau et la glace. Il est déjà disponible sur le marché pour les amateurs d’Off-Road. Les atouts techniques du « Sherp ATV » Le tout-terrain « ATV » est monté sur des roues de 1,60 m de diamètre avec une hauteur de 2,3 m en tout. Il mesure 3,40 m de long pour un poids de 1 300 kg. Ce véhicule peut franchir des obstacles hauts de 70 cm et il est équipé d’un moteur diesel de 4 cylindres à 44 chevaux. Le tout-terrain est très maniable et peut pivoter sur lui-même à 360°. Sa force de traction lui permet de franchir une pente à 35° d’inclinaison. Des pneus révolutionnaires Les énormes pneus du Sherp ATV sont spéciaux et brevetés et en font sa spécificité et sa performance. Ils ont la particularité d’être autogonflants et se gonflent en 30 secondes. Ces énormes pneus permettent au Sherp ATV de flotter sur l’eau ou sur la glace. Les semelles des pneus en forme de palles d’une hélice permettent la propulsion en milieu aquatique. Sur l’eau, ce 4×4 peut aller à une vitesse de 6km/h quel que soit le temps qu’il fasse. Les inconvénients du super 4×4 Même en étant performant sur tous types de terrains, la vitesse de pointe ne dépasse pas les 45km/h. Il est aussi conçu pour n’accueillir que deux passagers en place assise à l’avant, mais il est doté d’espace de rangement. La consommation est quand même considérable malgré une performance accrue. En effet, le 4×4 consomme jusqu’à 3 litres de diesel en une heure. Le prix de ce super...

Nail art, adieu les ongles unicolores ! Mar17

Nail art, adieu les ongles unicolores !...

Le Nail art ne date pas d’hier, mais il a seulement changé de nom au fil des années et a attendu un bon moment pour réapparaître. Cette mode a su se développer grâce à l’utilisation d’internet. Un « dictionnaire ongulaire » s’impose avant de se plonger dans cette « ancienne nouvelle » mode, car désormais c’est tout un art en pleine expansion. Un peu d’histoire pour se faire une idée C’est une pratique de la civilisation Inca au XIIIe siècle pour rendre hommage à leurs Dieux, en dessinant sur leurs ongles des animaux ou autres motifs. À l’époque, cet art était pratiqué autant par les hommes que par les femmes. Ensuite c’est au tour des Japonais de l’adopter au XXe siècle, avec certaines évolutions, bien sûr. Actuellement, c’est devenu une pratique purement féminine et empruntée par tout âge. Le nail art demande donc de l’inspiration et c’est en effet un travail minutieux et perfectionniste. Branchée jusqu’au bout des doigts C’est une question de goût et de couleur ! Les adolescentes, les mères au foyer… toutes les femmes en général adorent se faire belle. Découvrir de nouvelles choses en matière de mode c’est aussi le passe-temps favori des fashionnistas. Du monochrome au décorée, la manucure implique une utilisation de différents techniques et accessoires. Ce n’est pas tout, il existe également des motifs prédéfinis sous forme d’autocollant qu’on applique directement sur des ongles sans vernis. Désormais, ne passez plus inaperçue et soyez branchée jusqu’au bout des ongles ! N’échappez pas aux petites appellations – Vernis holographiques : donne des couleurs arc-en-ciel lors de l’exposition à la lumière. – Vernis craquelé : le vernis se disperse lors de son application et donne un effet de craquellement. – Vernis permanent : du vernis qui peut tenir jusqu’à environ 3 semaines. – Stamping : consiste à tamponner des formes...

L’originalité de la cuisine réunionnaise...

L’île de la Réunion est célèbre pour la diversité de sa population. Ce mélange de races a contribué à l’originalité de sa gastronomie. Avec une influence française, indienne, arabe, malgache, africaine et asiatique, la cuisine réunionnaise est née d’une fusion de plusieurs arts culinaires venant des 4 coins du globe avec ses épices et ses techniques. Le cari ou rougail, le plat le plus fréquent Le cari est la dénomination du plat de résistance réunionnais. Souvent accompagné avec du riz, le cari est une préparation à base de viandes, de poissons et de fruits de mer agrémentés d’une sauce obtenue à partir d’un mélange d’oignons, d’ails, de tomates et d’épices diverses. Quand le carry est à base de saucisse on l’appelle rougail saucisse, mais le principe reste le même. De nombreuses épices contribuent au gout original du cari qui varie selon les recettes. Les caris les plus célèbres sont le cari poulet, le rougail saucisses et le cari poisson. Les épices : Des condiments de choix pour un goût original et recherché Les épices occupent une grande place dans la gastronomie réunionnaise. Le climat de l’île est propice pour la production et la plantation de ces merveilles qui agrémentent toutes ses spécialités gastronomiques. L’utilisation des épices varie selon les goûts et les plats à préparer. Le curcuma et le safran sont les épices les plus utilisées dans les préparations culinaires. Viennent ensuite les piments, le cumin, la coriandre, les feuilles de caloupilé, le thym, la cannelle et le combava, ce petit citron à la peau fripée. Recette traditionnelle du poulet cari Cette recette est la plus commune et la plus célèbre. Pour la préparation, vous aurez besoin d’un poulet bien sur, des oignons, des tomates, d’ails, de piments, de thyms, d’une cuillère à café de...

L’outillage électroportatif : l’allié du bricoleur Mar02

L’outillage électroportatif : l’allié du bricoleur...

Ces dernières années ont vu le couronnement d’un type d’outillage qui, jusqu’ici, n’était considéré que comme une alternative : l’outillage électroportatif. Que vous bricoliez pour le plaisir ou que vous soyez un professionnel, ces outils sauront vous accompagner dans tous vos projets, en atelier comme sur un chantier. Découvrons ensemble les atouts de l’outillage électroportatif.   L’outillage électroportatif : définition et caractéristiques Un outil électroportatif est un outil électrique plutôt léger qui peut être déplacé facilement, sans effort. A la différence d’un outil électrique classique, ce type d’outil se montre très intéressant pour ceux qui travaillent sur différents chantiers mais également pour ceux qui apprécient de pouvoir se déplacer sans devoir faire attention aux câbles électriques. Destinés aussi bien aux professionnels (artisans, industriels, métrologues) qu’aux particuliers passionnés de bricolage ou de jardinage les outils électroportatifs modernes peuvent compter sur des batteries puissantes et résistantes qui permettent un travail rivalisant sans problème avec l’outillage filaire. L’outillage électroportatif comprend un grand nombre d’outils d’ateliers dont les perceuses-visseuses, les défonceuses, les scies circulaires, les ponceuses, les affleureuses, les polisseuses, les rabots électriques et rabots ponceurs, les scies sabres, les scies sauteuses, les agrafeuses, etc. Si certains appareils ne durent qu’un temps, la plupart sont de qualité et permettent de travailler en toute confiance ; il suffit de se tourner vers les marques et fournisseurs reconnus.   Les avantages de l’électroportatif L’outillage électroportatif assure un gain de temps pour un grand nombre de travaux et de tâches. Ces outils se révèlent bien souvent simples à utiliser, tout en étant fiables et sécurisés s’ils respectent les normes en vigueur au niveau européen. Les accessoires et consommables indispensables (mèches, embouts, cylindres, etc.) se trouvent facilement dans le commerce et en ligne d’autant plus qu’ils sont généralement communs aux outils électriques classiques ; vous...